Le conseil veut changer le système de réfrigération

Par Laurie Fortin
Le conseil veut changer le système de réfrigération
L'aréna de Métabetchouan.

Le conseil municipal de Métabetchouan—Lac-à-la-Croix envisage déjà de modifier le système de réfrigération de son aréna pour passer du fréon à l’ammoniac, d’ici trois ans environ.

« On amorce sous peu la phase II de la rénovation de l’aréna mais on sait déjà qu’il va y avoir une phase III. Présentement, le fréon devient excessivement dispendieux. Ce qui coûtait 300 $ la petite bonbonne, c’est rendu à 1800 $ et en plus, ça va devenir un gaz interdit en vertu des lois environnementales. Donc, il faut changer le fréon pour l’ammoniac d’ici 2017 ou 2018. L’année dernière, on a eu une petite fissure dans notre système et ça l’a coûté 9000 $ en fréon », souligne le maire Lawrence Potvin.

Ce dernier en a déjà parlé avec le député/ministre Alexandre Cloutier qui lui a fait part d’un nouveau programme de quelque 148 M $ pour la rénovation des infrastructures.

Le conseil va donc préparer le terrain et le projet afin d’être prêt à faire face à ce changement.

L’actuel système peut encore faire l’affaire un certain temps, mais le conseil a demandé à la Commission des loisirs de surveiller de près le système.

À cet effet, un contrat d’entretien préventif des systèmes de réfrigération de l’aréna a été accordé à la firme Cimco Réfrigération pour les années 2014 à 2017 inclusivement, le tout pour la somme de 21 845 $ plus les taxes applicables, le tout payable sur les quatre années financières du contrat.

Dans ce contexte, également, le conseil analyse présentement la possibilité de faire immédiatement dans la phase II du projet un agrandissement de la bâtisse qui permettrait de loger d’une part la « surfaceuse à glace» et d’autre part, les nouveaux équipements de réfrigération.

Les décisions à ce sujet se prendront au cours des prochaines semaines.

Concernant cette phase II, on se souviendra que le 28 octobre dernier, le gouvernement du Québec annonçait une subvention de l’ordre de 423 559 $ pour sa réalisation. Les principaux éléments de la rénovation sont la toiture, le plafond, les douches, les couvre-planchers, les chambres, la baie vitrée, etc. Rappelons que la ville s’est engagée avant le 3 novembre dernier à égaler la subvention du gouvernement, soit 423 559 $.

On doit choisir sous peu les professionnels qui auront à finaliser les plans et devis et les appels d’offre.

Comparatif

Le maire Lawrence Potvin n’était pas en mesure de chiffrer cette phase III pour changer le système de réfrigération.

À titre de comparaison, l’automne dernier, Ville d’Alma a réalisé des travaux majeurs à son Centre sportif Mistouk pour le doter des toutes dernières technologies entre autres pour le chauffage de la bâtisse avec les rénovations majeures qui viennent de se terminer et qui représentent un investissement de près de 1 M $.

Datant d’une trentaine d’années, le système de réfrigération coutait chaque année 25 000$ en entretien de toutes sortes. Le nouveau système beaucoup plus performant permet une baisse de coûts à plusieurs niveaux et de nombreux avantages.

Il permet de récupérer l’énergie. Il fonctionne à l’électricité et l’énergie récupérée permet d’assurer le chauffage de la bâtisse, des gradins, des chambres de joueurs, etc. D’énormes coûts sont sauvés. On entrevoit aussi avec ce système une réduction de la consommation d’électricité.

Également, on peut maintenant récupérer de l’énergie pour chauffer l’eau de la bâtisse qui sert entre autres pour les douches.

Le système de pointe à faible quantité de gaz réfrigérant respecte dorénavant les nouvelles normes environnementales.

Partager cet article