Le Livre ardent : Un premier roman pour l’Almatoise Andréa Renaud-Simard

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Le Livre ardent : Un premier roman pour l’Almatoise Andréa Renaud-Simard
(Photo : Courtoisie)

Mordue de science-fiction, l’Almatoise d’origine Andréa Renaud-Simard a publié récemment Le Livre ardent, son tout premier roman issu de ce genre littéraire.

Ce livre, lancé en octobre dernier sous l’éditeur VLB, est le premier roman d’une nouvelle collection de littérature de l’imaginaire.

Destiné principalement à un public adulte, l’ouvrage de 358 pages raconte l’histoire d’un monde futuriste où l’espace habitable est réduit.

L’auteure explique les bases de son univers.

« Il n’y a que deux peuples qui habitent cet espace, les Agnats et les Ardents. Les Ardents ont la capacité de modifier génétiquement leur apparence corporelle. L’autre peuple, les Agnats, est adepte des jeux virtuels et il est fasciné par les Ardents, à qui ils rendent des visites holographiques. Face à un enjeu, les deux peuples devront redéfinir comment ils coexistent ensemble », raconte Andréa Renaud-Simard.

Création d’un univers

Le Livre ardent est le tout premier roman qu’écrit l’Almatoise. Cette dernière a toutefois écrit de nombreuses nouvelles littéraires par le passé, remportant même les prix de nouvelles Solaris et Damas-Potvin en 2017.

L’écriture d’un roman aura été un beau défi pour elle.

« C’est une belle fierté d’avoir accompli ce travail. J’ai vraiment eu du plaisir à construire l’univers et créer un monde qui est cohérent. »

Andréa aura passé près de trois années à travailler le manuscrit de son ouvrage avant de parvenir à lancer officiellement le roman cet automne.

« Je suis heureuse aussi de la réception du public. J’ai eu quelques retours et ils étaient positifs et j’en suis très fière. C’était stressant d’attendre la réaction des gens, mais je suis contente de la réception et c’est motivant pour le futur. »

Projet

Pour le moment, aucune suite n’est prévue pour Le Livre ardent. Mais Andréa Renaud-Simard ne ferme pas complètement la porte.

« Le livre se suffit lui-même, il y a une vraie conclusion. Mais une suite serait toujours possible… »

Dans l’immédiat, l’auteure planche sur un autre roman ainsi que d’autres nouvelles littéraires, toujours dans le milieu de la science-fiction.

Le Livre ardent est disponible dans la majorité des libraires et en ligne.

Partager cet article