Les Denis Drolet à Alma ce soir et Dolbeau-Mistassini demain

Photo de Isabelle Tremblay
Par Isabelle Tremblay
Les Denis Drolet à Alma ce soir et Dolbeau-Mistassini demain
(Photo : Courtoisie)

Dernière chance d’assister à la représentation En attendant le beau temps des Denis Drolet. Un spectacle qui a obligé, plusieurs diffuseurs, au cours des derniers mois à ajouter des supplémentaires. Les Denis Drolet débarqueront sur la scène de la salle Michel-Côté d’Alma ce soir et ils seront du côté de Dolbeau-Mistassini à la salle Desjardins Maria-Chapdelaine demain.
Après Au pays des Denis en 2003, Les Droletteries en 2007 et Comme du monde en 2012, le quatrième spectacle fait fureur partout au Québec.
« Ça fait presque deux ans qu’on le présente. Je ne connais pas le nombre de représentations qu’on a jouées jusqu’à ce jour. On a fait le tour de la province. Par contre, je peux vous dire qu’en termes de vente de nombre de billets et du nombre de salles, c’est le plus prolifique des quatre spectacles présentés depuis le début de notre carrière », raconte Vincent Léonard, l’un des deux créateurs du duo humoristique.
Lorsqu’on lui demande la signification du titre du spectacle, il répond, dans l’absurde; leur marque de commerce depuis toujours.
« Le titre de notre spectacle, c’est un peu comme une métaphore. C’est le constat de la vie avec son impasse au niveau des communications, de la politique et de la technologie. Les gens attendent toujours quelque chose de mieux, mais en attendant, on leur dit de venir voir le spectacle des Denis Drolet pour se divertir. C’est un peu cela l’âme du spectacle ».
Rodé au quart de tour
Pendant 90 minutes, sans entracte, les Denis Drolet ne présentent pas de sketches.
« C’est du stand-up comique devant micro. Vous allez voir les deux hurluberlus avec le genre d’humour et de langage qu’on leur connaît. C’est un show qui humblement tourne très bien. On y a trouvé notre aisance. Le public nous a rejoints et les gens comprennent mieux les personnages. On touche du bois, c’est vraiment une belle tournée », ajoute Vincent Léonard.
Les deux humoristes jouent avec plusieurs styles pour atteindre leur public.
« Le rire est omniprésent tout au long de la représentation. On interprète le spectacle comme une pièce de théâtre même si ce n’en est pas une. C’est comme si on embarquait les spectateurs dans un manège pour les faire sortir de leur tracas routinier. »
Nouveau spectacle en 2020
Un cinquième spectacle est en cours d’écriture. « On a déjà hâte de se surprendre nous-mêmes. On a demandé à l’équipe de production de prévoir la fin des représentations du spectacle  En attendant le beau temps  en octobre 2020.
En regardant ce qui se passe dans l’actualité, nous prenons des notes pour la prochaine tournée qui débutera avec du nouveau matériel renouvelé », conclut l’humoriste.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des