L’Odyssée des Bâtisseurs dévoile deux nouvelles expositions

L’Odyssée des Bâtisseurs a récemment procédé au dévoilement de deux nouvelles expositions. D’une part, un regard sur le passé avec la présentation de centaines de pièces d’une collection privée de verre Dépression. D’autre part, les œuvres surréalistes de l’artiste-peintre almatois Francis Plourde.

Le verre Dépression pour embellir la table… et la vie!

Fabriqué principalement vers la fin des années 1920 jusqu’au début des années 1940, le verre Dépression était peu dispendieux et permettait aux familles vivant avec un revenu limité d’égayer leur table familiale. En cette période de «l’entre-deux-guerres» et de la Grande Dépression, les couleurs vives et variées de cette verrerie étaient tout particulièrement appréciées. Les pièces de cette collection ont été achetées au Canada et aux États-Unis. Tasses, assiettes, verres, pichets et plats de service de toutes sortes témoignent de cette époque. L’exposition en question sera présentée à l’Odyssée des Bâtisseurs jusqu’au 6 octobre prochain.

Francis Plourde

Jusqu’au 31 mars prochain, Francis Plourde y expose des toiles surréalistes, les mondes imaginaires de sa série «Planétaire». Des œuvres éclatantes et colorées! Il est récemment devenu membre signataire des artistes de la Maestria, cette association régionale multidisciplinaire considérée comme une référence dans le domaine des arts au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Rappelons que cet artiste-peintre est l’un des rares Canadiens contemporains dont le nom figure dans le Dictionnaire Larousse de cotation des artistes

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article