Mario Privé : Bénévole à Festirame depuis plus de 30 ans

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Mario Privé : Bénévole à Festirame depuis plus de 30 ans
Mario Privé est bénévole à Festirame depuis plus de 30 ans. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Janick Émond)

On le répète depuis longtemps, la main-d’œuvre est difficile à trouver partout dans la région. Le bénévolat en souffre donc inévitablement. Pourtant, l’organisation de Festirame peut compter sur Mario Privé, un bénévole infatigable, qui s’implique depuis plus de 30 ans.

Son parcours dans l’organisation a débuté par un pari qu’il avait pris avec ses cousins pour faire de la compétition de chaloupes à rames. Il aura couru pendant quatre saisons, avant de devenir directeur des compétitions pour le comité organisateur de Festirame.

Il a ensuite touché à pratiquement à tous les postes disponibles, allant des bars, à la préparation du terrain.

« Si quelqu’un cherche une boite de courant, il a juste à me le demander, je sais toutes où elles sont », lance-t-il.

Mario a même été à la sécurité pendant une journée.

« J’avais un ami qui s’occupait de ça à l’époque et il m’avait fait entrer. Pendant la soirée, il avait simulé une bagarre entre deux gars et il m’avait appelé. Je m’étais lancé là-dedans pour arrêter ça, mais le temps que mon ami arrive, j’avais cassé le nez d’un gars. Ç’a été ma seule journée », raconte-t-il en riant.

Zone VIP

Depuis quelques années, Mario s’occupe maintenant de la zone VIP. Pour lui, c’est un boulot plus tranquille et agréable.

Depuis son arrivée il y a plus de 30 ans, il a également vu le conseil d’administration changer énormément. En fait, il est la personne dans toute l’organisation de Festirame avec le plus d’expérience.

« On m’envoie souvent les nouveaux bénévoles pour que je leur montre certaines choses. Aussi, les organisateurs viennent me demander conseil à l’occasion », ajoute-t-il.

Il poursuit en indiquant qu’il continuera tant qu’il aura du plaisir et que la santé lui permettra.

Recherche de bénévoles

La directrice générale de Festirame, Janie Maltais, soulève qu’il est difficile aujourd’hui de trouver des bénévoles.

« Ce n’est pas évident pour le recrutement. C’est environ 250 personnes qui sont nécessaires autour des différents comités pour chapeauter un évènement comme ça », indique-t-elle.

Ainsi, pour attirer le public à s’impliquer, l’organisation est prête à s’adapter, dans la mesure du possible, aux disponibilités et les forces de chacun.

Également, Janie ajoute qu’il leur fait un grand plaisir de faire des lettres de recommandation à ceux qui se sont impliqués, en prenant bien soin de mentionner de quoi ils ont été responsables lors de l’évènement.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Guylaine Hudon Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guylaine Hudon
Invité
Guylaine Hudon

Tu es bon mon cousin …continue