Mathieu Girard : Illustrateur de Québec Redneck Bluegrass Project

Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Mathieu Girard : Illustrateur de Québec Redneck Bluegrass Project
Mathieu Girard est diplômé en arts visuels. Pour ses illustrations, il s’inspire notamment des bandes dessinées de science-fiction des années 1970 et de dessins de l’époque communiste de l’Europe de l’Est. (Photo : Courtoisie)

Les œuvres de l’artiste almatois Mathieu Girard brilleront bientôt à la grandeur du Québec, et plus loin encore, avec la sortie prochaine de J’ai Bu, de Québec Redneck Bluegrass Project. Ami du groupe, ses dessins illustrent l’essence festive et folklorique des 13 chansons de l’album qui est paru sous forme de livre le 11 décembre.

Il a été approché il y a quelques années par un membre du groupe, J-P « le Pad » (Jean-Philippe Tremblay), un ami de longue date, afin de concevoir les pochettes, les affiches et les t-shirts du groupe. Il est depuis ce temps leur « illustrateur attitré ».

Pour le projet J’ai bu, le groupe lui a demandé de produire une illustration pour chacune des 13 chansons.

« Quand ils m’ont proposé le projet, j’ai embarqué tout de suite. Mon travail consistait à faire une illustration par thème. Il y a 13 chansons, donc je devais les imager grâce au titre, aux paroles et à ce que j’entendais. L’album était toujours en production donc ils m’envoyaient des démos. Les textes de J-P sont assez complexes et très imagés, donc c’est toujours facile de trouver de l’inspiration », explique-t-il.

J’ai bu n’est donc pas qu’un simple album de musique. En plus de ses illustrations, le livre regroupera dans 240 pages des photos inédites du groupe, des jeux, des récits de voyage dans une couverture rigide.

Œuvres

Mathieu Girard n’en est pas ses premières armes. Artiste multidisciplinaire, il est également cinéaste d’animation, auteur, scénariste, musicien, photographe et bédéiste. Ses courts métrages ont notamment été présentés dans des festivals dans une vingtaine de pays.

Il travaille actuellement à la réalisation de son troisième court métrage en « animation en volume », une technique d’image par image. Retraçant les péripéties d’un clown confiné dans son appartement, il espère pouvoir le présenter l’an prochain dans divers festivals, notamment à REGARD. Malgré l’actuelle pandémie, il assure que le thème n’est que pure coïncidence.

La technique d’animation en volume, mieux connue sous l’appellation stop-motion, nécessite un véritable travail de moine.

« Ça me prend environ trois ans faire un film de 10 minutes. C’est photo par photo. Tu bouges un peu la marionnette, tu prends une photo, tu la bouges encore et ainsi de suite. À chaque photo, tu crées l’illusion du mouvement. Un film de 10 minutes peut représenter jusqu’à 15 000 photos », explique-t-il.

Mathieu Girard a également cosigné une série de livres, les Vraiment Vrais?, la bande dessinée La plus vieille pierre et le récit pour enfants La loutre.

L’album J’ai Bu de Québec Redneck Bluegrass Project est paru le 11 décembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires