Place Festivalma : La scène change de nom et devient la Scène Resto Roberto

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Place Festivalma : La scène change de nom et devient la Scène Resto Roberto
Roberto Martel verra le nom de son restaurant, Resto Roberto, au-dessus de la scène de la Place Festivalma dès l’été 2020. (Photo : Trium Médias – Janick Émond )

En plus des travaux de rénovation qui débuteront dans les prochaines semaines, la scène de la Place Festivalma change de nom et devient la Scène Resto Roberto. Le choix s’est rapidement fait pour l’organisation de Festivalma.

« Roberto Martel, le propriétaire, était notre premier choix. Nous l’avons contacté l’an dernier à ce sujet et il a accepté d’emblée. Depuis, les discussions se sont poursuivies, jusqu’à ce que le tout devienne officiel aujourd’hui », raconte la directrice générale de Festivalma, Janie Maltais.

Elle ajoute qu’il s’agissait du choix logique, en raison de ses nombreuses implications dans les évènements organisés par Festivalma, mais également dans la communauté.

« Roberto est un ambassadeur pour l’organisation. Il a l’amour de la scène tatouer, il s’implique, il s’affiche, il gravite autour des évènements. C’était la moindre des choses pour nous de lui offrir d’avoir son nom au-dessus de la scène qui accueillera de grands artistes, comme Bryan Adams cet été. »

Honneur

C’est très humblement que Roberto Martel a répondu aux questions du Journal à la suite de l’annonce.

L’homme d’affaires est partenaire à Festirame depuis 28 ans maintenant. Même si certaines années il est moins affiché lors de la semaine de festivités, il est toujours présent sur le site de l’évènement.

Il y a quelques années, il avait même été président d’honneur de l’une des éditions de Festirame.

« Tout comme lorsque j’ai été président d’honneur, c’est vraiment une belle reconnaissance. Moi, je trouve ça important de m’impliquer dans ce genre d’évènements. Des organisations qui font virer la ville, il n’y en a pas énormément et il faut les soutenir. Il ne faut jamais oublier que nous sommes un petit milieu et que s’il y a seulement les grosses entreprises qui s’affichent, ça ne fera pour tourner l’économie locale », raconte Roberto Martel.

La scène portera le nom de son restaurant pour les trois prochaines années, et il a également un deux ans d’option supplémentaire.

La scène portait jusqu’alors le nom de Pacini, mais le contrat de cinq ans est venu à échéance.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des