Tournage du film Le Démantèlement: Hébertville sous les projecteurs!

Par Laurie Fortin
Tournage du film Le Démantèlement: Hébertville sous les projecteurs!

Les paysages dHébertville seront mis à contribution pour le long-métrage Le Démantelèment de Sébastien Pilote.

Jusqu’au 26 octobre, Hébertville sera le principal lieu de tournage du second long métrage du réalisateur et scénariste Sébastien Pilote: Le Démantèlement.

C’est lorsqu’il a reçu la confirmation que son financement était complété au printemps dernier, que Sébastien Pilote a débuté son repérage. Il est allé ailleurs au Québec notamment à Rimouski où la majeure partie des bergeries se trouve, pour finir par revenir dans la région.

«C’est un hasard qui m’a fait choisir Hébertville. Je me promenais dans les rangs et j’ai aperçu cette maison avec la ferme derrière. Ce sera la maison du personnage principal, là où 70% du film sera tourné», explique le cinéaste, qui garde pour l’instant secret l’emplacement précis de l’endroit.

Afin de réaliser ce film tourné entièrement en région, l’équipe se déplacera notamment à St-Cœur-de-Marie, à La Baie, à Alma, à Normandin et à Kénogami. Tourner ici permet à Sébastien Pilote de demeurer près de sa famille, mais c’est d’abord et avant tout parce que les lieux sont propices à ce qu’il recherche.

«Il y a un côté très Americana dans le film. Les racines québécoises ressortent. C’est inspiré par une foule de choses de mon enfance et aussi de mes expériences. Je tenais à aller voir partout au Québec, mais je n’ai rien trouvé d’aussi beau qu’ici», confie-t-il.

En plus de mettre en scène les paysages d’Hébertville, le film présentera aussi pour la première fois le jeune Gabriel Tremblay, qui interprétera le «garçon de ferme».

«Il ne parlera pas beaucoup dans le film mais nous allons le voir quand même souvent», de préciser Sébastien Pilote.

De grandes pointures

Le film mettra aussi en vedette Gabriel Arcand dans le rôle principal de Gaby Gagnon. Décrit comme l’un des meilleurs acteurs de sa génération par le réalisateur, Gabriel Arcand s’est notamment illustré dans Gina, Le crime d’Ovide Plouffe et Le déclin de l’empire américain en plus de nombreuses pièces de théâtre. En 2007, il a remporté le Jutra du meilleur acteur de soutien pour son rôle dans Congorama.

À ses côtés, Gilles Renaud, Lucie Laurier, Johanne-Marie Tremblay, Sophie Desmarais et Dominique Leduc. Le budget du film est de près de 3 millions $.

Un budget de près de trois millions sera consacré pour ce film qui raconte l’histoire de Gaby, chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, a élevées ses deux filles comme des princesses. Face aux difficultés financières que vit l’aînée, l’éleveur d’agneaux décide de tout vendre pour s’en aller vivre dans la petite ville d’à côté dans un petit appartement.

Rappelons que Sébastien Pilote a réalisé et écrit Le Vendeur, un projet qui a valu à Gilbert Sicotte, l’acteur interprétant le personnage principal, le Jutra 2012 du meilleur acteur.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article