Tryptique: Une aventure musicale au son jazz

Par Yohann Harvey Simard
Tryptique: Une aventure musicale au son jazz
Après avoir suivi des études en musique au Collège d’Alma, le multi-instrumentaliste Gabriel Genest a complété son parcours académique à l’Université de Montréal. (Photo : courtoisie)

L’Almatois Gabriel Genest nous enveloppe d’une musique jazz somptueuse dans son nouvel album Tryptique.

Son album de six pièces, le musicien le mijote depuis 2016, peu après avoir formé le groupe Gabriel Genest Quintet avec certains de ses complices. S’en suit un long travail de composition, dont le résultat flirte avec le jazz moderne et la musique classique.

Bien qu’il s’agisse du premier album de Gabriel Genest à titre de leader de formation, il insiste sur l’importance du rôle joué par ses pairs dans le processus.

« Ce qui est intéressant dans le jazz, c’est que contrairement à la musique classique, où les compositeurs et les interprètes sont chacun de leur côté, il y a beaucoup plus de collaboration entre les deux parties », explique-t-il.

Cette dynamique particulière permet notamment de mettre au jour des œuvres au caractère inédit, dans la mesure où elles sont le fruit de la créativité de l’ensemble du groupe.

« Mes partitions sont seulement un guide à partir duquel tous les musiciens sont libres d’improviser. Tout le monde apporte sa touche personnelle. »

D’ailleurs, cela se reflète également dans les prestations du groupe, qui ne sont jamais identiques d’une fois à l’autre.

Le lancement officiel de l’album s’est fait le 2 octobre dernier dans le cadre de l’OFF festival de jazz, à Montréal, où Gabriel Genest demeure depuis 2013. Ce dernier souligne toutefois qu’il a l’intention de se produire en spectacle prochainement dans la région.

Composé par Gabriel Genest, l’album Tryptique est influencé par le jazz moderne et la musique classique, mais aussi par la créativité propre à chacun des membres de Gabriel Genest Quintet.

Inspirations

Tryptique tire son inspiration d’une réflexion sur les liens qui unissent la musique et les arts visuels. Selon Gabriel Genest, l’album, qui est purement instrumental, parvient à raconter une histoire sans faire appel au langage.

« Ce que j’aime, c’est de raconter en évoquant des images dans la tête des gens. En modifiant les rythmiques, on arrive à créer toutes sortes d’ambiances différentes. »

La musique de Tryptique est jouée par Gabriel Genest au saxophone, Rachel Therrien à la trompette, Rémi Morissette à la guitare, Levi Dover à la contrebasse et William Régnier à la batterie.

De plus, deux pièces ont été réalisées en partenariat avec le quatuor à cordes, le Quatuor de Saguenay.

L’album est disponible sur toutes les plateformes musicales. Pour offrir un plus grand soutien financier à la formation, il est aussi possible de le télécharger sur Bandcamp.

Partager cet article