Un lieu de création en pleine nature

Julien B. Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Un lieu de création en pleine nature
centre Bang, basé à Chicoutimi, aura un pied à terre à Saint-Nazaire. Le lieu pourra accueillir les artistes régionaux, nationaux et internationaux ainsi que leurs familles. (Photo : courtoisie)

Saint-Nazaire – Le centre d’art actuel Bang a récemment fait l’acquisition d’une terre de 150 acres sur le territoire de Saint-Nazaire. L’organisation veut offrir aux d’un lieu de création en lien direct avec la nature, qui permettra la rencontre de l’art, de la foresterie et de l’agriculture.

Il s’agit d’une première en la matière pour un centre d’artiste comme Bang, qui est le plus vieux au Canada. Ce « laboratoire », d’une superficie de 85 terrains de football, accueillera les artistes de toute discipline qui cherchent à se ressourcer en nature afin d’y expérimenter leurs projets.

Le projet, nommé km³, a également une vocation internationale. Chaque année, l’organisation accueille des artistes de partout dans le monde. Grâce à la construction de chalets à plus long terme, il sera possible de loger les familles des visiteurs.

« On veut créer un lieu unique pour l’accueil des artistes. Grâce à nos ententes avec d’autres pays, on pense être capable d’offrir une offre distinctive internationale, mais aussi pour notre communauté culturelle ici même en région. Ce sera un lieu d’innovation à partir du prisme de l’art », explique le codirecteur du centre, Patrick Moisan.

« On a souvent tendance à réfléchir le territoire comme une galette. On l’a appelé <@Ri>km³<@$p> car on veut plutôt le voir comme un volume cubique qui passe au-dessus et en dessous de la forêt », renchérit Sébastien Harvey, également codirecteur.

Tapis rouge

Le centre Bang souligne l’accueil chaleureux de la municipalité de Saint-Nazaire, de sa communauté et particulièrement du maire Jules Bouchard afin que le projet s’y réalise.

« Ça faisait des mois qu’on était à la recherche d’un terrain. On a cherché un peu partout dans la région. Nulle part ailleurs on a senti aussi fortement la volonté d’avoir un acteur du secteur culturel de manière aussi importante, que ce soit la municipalité, par le maire et la corporation de développement. Ils nous ont déroulé le tapis rouge », explique Sébastien Harvey.

En plus d’accueillir la communauté artistique, le centre Bang veut tisser des liens avec les citoyens de Saint-Nazaire en organisant des activités culturelles.

Comment y participer?

Il y a trois manières de participer à une résidence d’artistes dans le futur espace. Il faut être un artiste soutenu par le centre Bang en déposant sa candidature, être membre d’un partenaire international ou local, tel que le Centre d’Expérimentation Musicale ou en étant membre du centre Bang.

Jusqu’à présent, le projet a reçu un accueil fortement positif de la communauté artistique partout à travers le Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires