Vice E Roi : Un deuxième album pour le duo régional

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Vice E Roi : Un deuxième album pour le duo régional
Le deuxième EP du duo est sorti le 31 mai dernier. (Photo : Courtoisie Patrick Simard)

Le duo musical almatois, Vice E Roi, a lancé leur deuxième mini album intitulé « Les heures maladives » le 31 mai dernier. Composées de cinq chansons, celles-ci parlent des maladies du siècle telles que le jugement des autres et l’anxiété.

« Nous avons décidé d’y aller avec cinq chansons puisque nous voulions faire quelque chose de qualité. Nous avons donc mis un maximum d’énergie dans ces morceaux afin qu’ils nous ressemblent vraiment », explique la partie féminine du duo, Jayana Auger.

Ainsi, Jayana et Guillaume Lessard se sont entourés de personnes qu’ils admirent comme Gabriel Desjardins, qui a entre autres fait les arrangements de cahnsons de Philippe Brach.

« Phil Brach et Klô Pelgag, c’est la vibe qu’on cherchait à avoir. On est donc allé travailler avec les personnes de leur entourage », ajoute la chanteuse.

Une autre particularité de ce « EP » est qu’il a entièrement été réalisé au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La majorité des gens que le duo est allé chercher proviennent de la région, de même que les musiciens. De plus, l’enregistrement s’est fait dans un studio à Saint-Charles-de-Bouget. La seule chose qui ne vient pas d’ici sont les CD. Jayana Auger tient toutefois à mentionner que la pochette a été réalis chez des imprimeurs associés à Chicoutimi.

Afin d’accompagner leurs chansons, Vice E Roi lancera un vidéoclip pour chacune des pièces. D’ailleurs, celui de « La myopie du cœur » est déjà disponible.

Francouvertes

En début d’année 2019, Jayana et Guillaume ont participé au concours des Francouvertes. Même s’ils ont été éliminés tôt dans l’aventure, leur présence a permis de créer un buzz autour du duo, ce qui s’est ressenti lors du lancement de leur deuxième album.

« On se doutait que ça allait exploser, si l’on veut. On a beaucoup d’entrevues qui s’en viennent et il y a même des artistes comme Nicolas Ouellet et Sébastien Diaz qui ont fait un petit vidéo sur leurs réseaux sociaux avec notre album », raconte Jayana.

Elle poursuit en expliquant que leur participation aux Francouvertes a également aidé à ce tailler une place dans le milieu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des