Dam-en-Terre : une capitainerie de 1,8 million de dollar sera construite

Dam-en-Terre : une capitainerie de 1,8 million de dollar sera construite

Le conseiller pour Ville d’Alma et président du conseil d’administration François Carrier, le député Serge Simard, le député Richard Hébert et le maire Marc Asselin étaient heureux de procéder à l’annonce.

Crédit photo : Courtoisie

C’était jour de fête au Centre de villégiature Dam-en-Terre alors que Ville d’Alma et les deux paliers de gouvernement ont annoncé l’octroi d’investissements totalisant 1,8 million de dollars.

Les gouvernements du Canada et du Québec investiront chacun plus de 603 000 dollars. L’aide financière provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales — Fonds des petites collectivités.

Présent pour faire l’annonce de cet investissement, le député de Dubuc Serge Simard a rappelé que le site touristique accueille environ 130 000 personnes et est responsable de la création de 13 emplois permanents et environ 60 emplois saisonniers.

La volonté du conseil municipal est de faire de la Dam-en-Terre un pôle de destination nautique incontournable sur le plan national et international.

«Cette nouvelle installation permettra d’améliorer l’expérience d’accueil de toux ceux qui partent à la découverte du Lac-Saint-Jean, autant plaisanciers que les amateurs de tourisme d’aventure», a souligné le maire Marc Asselin qui a qualifié de baume ce qu’il vivait avec cette annonce.

«La directrice Virginie Brisson, le président du conseil d’administration François Carrier et les membres du personnel, travaillent d’arrache-pied pour réussir un dossier qui est moins facile un peu que d’autres.»

Selon la ville, la nouvelle capitainerie permettra d’augmenter de 10% à 15% l’achalandage. Bâtiment à vocation multifonctionnelle, elle va servir à trois niveaux : une capitainerie, entreprise locale pour le départ de différents forfaits hiver comme été et pour la Véloroute des Bleuets.

Emplacement

La nouvelle capitainerie sera construite près de l’actuelle capitainerie. La vocation future de ce bâtiment considéré comme pratiquement vétuste n’a d’ailleurs pas encore été décidée.

Le remplacement des quais déjà existants fait partie des projets à venir.

Poster un Commentaire

avatar