De beaux souvenirs pour William Maltais-Pilote

De beaux souvenirs pour William Maltais-Pilote

Crédit photo : Photo Courtoisie

Le début des Jeux du Québec n’est pas sans rappeler de beaux souvenirs à plusieurs athlètes, dont William Maltais-Pilote. Le jeune homme, maintenant âgé de 18 ans, a non seulement participé aux deux dernières éditions et remporté huit médailles, mais il a aussi été porte-drapeau.

:«Encore à ce jour, c’est l’une des plus belles expériences que j’ai vécues dans ma vie. Je voudrais souhaiter la meilleure des chances à tous les athlètes qui y participeront. Outre la compétition, je leur souhaite de faire de nouvelles connaissances, dans tous les sports partout au Québec et d’ouvrir leur horizon», a tenu à dire l’athlète.

Moitié de saison

La saison de vélo tire déjà presque à sa fin. William Maltais-Pilote avait pensé part à des courses de vélo de montagne, mais aussi de cyclisme sur route.

Même si ce n’est pas son sport principal, il aime l’aspect stratégique que l’on y retrouve.

Il a d’ailleurs participé au championnat canadien de cyclisme sur route, où il a pris le 17e rang sur 67 coureurs.

«Seulement une trentaine de coureurs ont terminé cette épreuve, car celle-ci était très dure physiquement.»

En vélo de montagne, son meilleur résultat a été une 4e place, à la Coupe Québec de Saint-Félicien.

Bien qu’il n’ait pas obtenu le résultat escompté lors du Championnat canadien, il se dit heureux d’avoir pu y participer, surtout dans des conditions exceptionnelles.

«C’est avec des projets de club comme ça que l’on se rend compte de la chance que l’on a d’avoir un tel club dans la région. Un club qui a une logistique d’équipe World tour, grâce à des commanditaires et des bénévoles dévoués.»

Transmettre sa passion

En commençant l’année, William Maltais-Pilote avait un autre objectif que celui de compétitionner.

«Je voulais transmettre ma passion aux gens de mon coin. J’ai donc commencé à donner leçon de <@Ri>spinning<@$p> aux professeurs de mon Collège. Par la suite, j’ai commencé à entraîner les jeunes de mon ancienne école secondaire, inscrits au sport-études. En terminant, cet été j’entraîne les jeunes de l’école de vélo du Club Cyclone d’Alma.»

 

Poster un Commentaire

avatar