25 000 pieds carrés d’espaces flambants neufs au centre-ville d’Alma

Photo de Isabelle Tremblay
Par Isabelle Tremblay
25 000 pieds carrés d’espaces flambants neufs au centre-ville d’Alma
(Photo : Courtoisie)

Les deux tiers des locaux du Complexe Sacré-Cœur Alma ont trouvé preneurs.

Le vaste bâtiment situé au cœur du centre-ville aura été complètement revampé lorsque les travaux en cours seront exécutés.

La cure de rajeunissement aura nécessité des investissements de cinq millions de dollars. Un groupe composé de cinq femmes d’affaires a fait l’acquisition de la bâtisse attenante à la Plaza 2 il y a quelques mois.

D’importants travaux de démolition ont été réalisés cet hiver et la construction va bon train. Selon Chantale Tremblay, l’une des promotrices du projet, la façade du complexe sera fin prête au cours de la période estivale.

« Nous avons opté pour une finition en brique dans les tons de blancs afin que le look sorte de l’ordinaire et qu’il perdure dans le temps », précise-t-elle.

Café-Bistrot

L’arrivée du Coconut Café-Bistrot à l’intérieur des installations est maintenant confirmée.

« Les gens pourront venir prendre un bon café et casser la croûte. Nous aurons une sandwicherie et quelques menus du jour », mentionne Chantale Tremblay.

Une terrasse sera aussi aménagée en bordure de la rue Sacré-Cœur.

« Les groupes qui se rendront à l’Escaparium du Lac pourront profiter de ce nouveau service de restauration, tout comme les gens qui fréquentent le centre-ville », poursuit la femme d’affaires.

Projet d’incubateur

Quelque 2 500 pieds carrés du Complexe Sacré-Cœur Alma seront destinés au projet d’incubateur d’entreprises de la Corporation d’innovation et de développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL).

« Nous avons remporté l’appel d’offres. Ce sera l’endroit idéal pour accueil de futures entreprises en démarrage », mentionne Chantale Tremblay.

Des commerces de détail et des organismes à but non lucratif (OSBL) occuperont aussi une partie des locaux.

« Nous avons encore environ 8 000 pieds d’espaces de disponibles pour la location. Nous sommes en pourparlers avec d’autres locataires potentiels », termine-t-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des