Boulangerie Le Petit pétrin : Passion et qualité des ingrédients gages de succès

Denis Hudon
Boulangerie Le Petit pétrin : Passion et qualité des ingrédients gages de succès
La boulangère-propriétaire Mireille Fortin accompagnée de quelques-unes de ses employées de la boulangerie artisanale Le Petit pétrin, au centre-ville d’Alma. (Photo : Courtoisie)

Ça se vend comme des petits pains chauds est une expression populaire qui sied bien à la boulangerie artisanale Le Petit pétrin, sise sur la rue Collard à Alma.

N’allez pas croire que la petite entreprise qui a vu le jour en novembre 2010 a fait sa niche par un coup de baguette magique. La propriétaire Mireille Fortin, passionnée de pâtisserie et de boulangerie, a d’abord fait ses devoirs.

Elle a obtenu en tout premier lieu son diplôme d’études professionnelles (DEP) en pâtisserie à Québec, puis a travaillé pendant huit ans dans une boulangerie, avant de démarrer la sienne.

« Ça n’avait jamais été dans mes plans la boulangerie, mais ça s’est fait progressivement. Ma famille et mes amis m’ont vraiment encouragée dans mon projet. Je savais depuis toujours que je me dirigerais dans le domaine de l’alimentation », explique la boulangère-propriétaire.

Une fois bien décidée, Mireille Fortin a suivi un cours en démarrage d’entreprises à Alma, puis a articulé un plan d’affaires. L’entreprise a démarré avec l’engagement d’une employée et aujourd’hui la PME compte environ huit personnes.

« Ma devise, c’est d’aller chercher un client par jour », lance-t-elle en riant. Avec ses produits faits maison et entièrement naturels (sans gras, sans sucre ajouté ni agents de conservation), la boulangère a rapidement conquis l’estomac et aussi le cœur de la clientèle. Puis le bouche-à-oreille a fait le reste.

Pains rustiques, pains carrés blancs, pains baguettes, pains aromatisés, pains au fromage, des produits artisanaux faits par Le Petit pétrin qui font leur effet auprès d’une clientèle à la recherche d’authenticité.

Bien s’entourer et choisir des ingrédients de qualité

Pains rustiques, pains carrés blancs, pains baguettes, pains aromatisés, pains au fromage, viennoiseries (croissants, chocolatines, tartelettes, etc.), chouquettes (barres énergie, muffins du jour, biscuits du jour, café espresso), une offre variée qui a rapidement fait le tour de la ville et plus encore.

De même, Mireille Fortin aime encourager les entreprises locales et régionales, plus d’une douzaine, en sélectionnant judicieusement ses partenaires et fournisseurs.

« Nos produits en surplus, on les donne à 90% à La Moisson et à un autre organisme d’entraide aussi. Tout le monde y trouve son compte ».

« C’est énormément de travail, de jour comme de nuit. C’est la passion qui nous anime toutes et tous. Je suis très généreuse dans les garnitures. C’est important pour moi qu’un pain aux raisins ait beaucoup de raisins et ainsi de suite ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des