Cuit-Ziné-Moi déménage pour répondre à la demande

Cuit-Ziné-Moi déménage pour répondre à la demande

Crédit photo : Photo Trium - Médias Isabelle Tremblay

Les pâtes artisanales n’ont plus de secret pour Stéphan Boivin. Le chef cuisinier originaire d’Alma en fabrique quelque 450 kilos par mois. Ses produits sont disponibles dans plusieurs commerces et épiceries de la région de même qu’ailleurs au Québec.

Les affaires vont bien pour l’entrepreneur, à un point tel qu’il relocalisera son entreprise en juin en raison d’un manque d’espace.

Stéphan Boivin a fondé Cuit-Ziné-Moi de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix il y a six ans. Sa conjointe est la propriétaire de Chocolats Rose Élisabeth. Le couple a récemment fait l’acquisition d’une maison datant de 1912.

Les deux commerces seront emménagés à l’intérieur de la propriété située sur la rue Principale. Des investissements de presque un quart de millions de dollars seront réalisés pour revamper les lieux.

« L’idée est de fonctionner un peu comme à l’ancienne. Nous habiterons le haut. La boutique et la chocolaterie seront au premier plancher. Ce sera à aire ouverte et les gens pourront voir la chocolatière au travail. Moi, je vais faire les pâtes au sous-sol », raconte le chef Boivin.

Au départ, Stéphan Boivin se concentrait surtout sur son service de chef à domicile. De fil en aiguille, il s’est tourné vers la fabrication de pâtes alimentaires et la demande est grandissante.

Il a conçu une trentaine de recettes de pâtes. Il fait la commercialisation de cinq choix de saveur (basilic, tomates séchées, curry, lime et poivre et betteraves).

Pour aromatiser ses produits, le chef cuisinier achète des épices et légumes de producteurs locaux. Il les lave, les broie, les fait sécher et les transforme en poudre. « Ça donne de la couleur éclatante aux pâtes et un goût prononcé. »

Imagination

Une fois par semaine, il se permet de sortir des sentiers battus. Dans le cadre des vendredis pasta, les gens peuvent se rendre au commerce pour se procurer leurs pâtes fraîches. « Lorsque l’on fait des pâtes, la seule chose qui nous arrête, c’est l’imagination. »

Dernièrement, ses clients ont eu l’occasion de se faire servir des pâtes apprêtées avec de la poudre de grillons.

« J’en ai vendu partout dans la région. Une femme de l’extérieur du Québec m’a aussi appelé pour s’en procurer. »

Sans oeufs

Les pâtes Cuit-Ziné-Moi sont faites à base d’eau et de semoule de blé dur. « Comme les vrais Italiens », se réjouit le cuisinier. Pour certaines recettes elles sont faites à base de différentes sortes de farine (gourgane, pois jaunes, avoine ou sarrasin).

Le chef cuisinier propose sur son site Internet différentes recettes de sauces pour accompagner ses pâtes.

Poster un Commentaire

avatar