Distributions JPG à Alma : Des microbrasseries comme locomotive

Denis Hudon
Distributions JPG à Alma : Des microbrasseries comme locomotive
Deux des coprpropriétaires de Distributions JPG, Pascal Gauthier et Louise Bouchard. Absent de la photo, Jean-Yves Deschênes (Photo : Courtoisie)

La livraison de produits liquides, particulièrement de microbrasseries, est l’affaire de Distribution JPG d’Alma. Avec une croissance annuelle de l’ordre de 20% à 25%, l’entreprise de plus de 25 ans a quelques projets dans sa manche.

Pascal Gauthier est copropriétaire avec Louise Bouchard et Jean-Yves Deschênes. Si l’entreprise a eu des débuts modestes lors de son lancement en 1993, elle a su s’imposer au fil des ans à force de travail et grâce à un service à la clientèle impeccable.

« Ce sont des microbrasseries comme Unibroue et Boréale, qui émergeaient à l’époque, qui nous ont donné notre première chance. Aujourd’hui, nous distribuons auprès de 1 200 clients dans les épiceries, dépanneurs, bars, restaurants. Nous avons avec nous près de 25 microbrasseries du Saguenay-Lac-Saint-Jean et d’ailleurs au Québec », précise Pascal Gauthier. L’entreprise livre annuellement plusieurs centaines de milliers de caisses de produits liquides. L’entrepôt almatois écoule son inventaire environ tous les 10 ou 12 jours.

Distribution JPG, qui compte aujourd’hui une douzaine de personnes, assure la distribution de A à Z : elle va chercher le produit, l’entrepose, le distribue, vend les produits grâce à une équipe sur les routes, rapporte les bouteilles vides, etc.

Course contre la montre

« Le fournisseur n’a pas nécessairement le temps de s’occuper de la distribution. Ça prend un réseau solide et efficace. Les microbrasseries, par exemple, ont beaucoup à faire, souvent avec de petites équipes. Il leur faut mettre des énergies dans leur croissance du marché et à répondre à la demande. Elles n’ont pas le casse-tête de la distribution, nous nous en chargeons ».

Distributions JPG convient que livrer à bon port dans les délais exigés est capital. Elle compte sur trois camions de livraison qui sillonnent non seulement les routes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais aussi celles de Charlevoix, la Côte-Nord, Mauricie, Chibougamau-Chapais ainsi que la grande région de Québec. Elle est sur le point d’ajouter un quatrième camion pour la livraison.

@ST:Nouvel entrepôt

@R:Plus encore, l’entreprise almatoise prévoit ouvrir à plus ou moyen terme un entrepôt à Québec même.

Comme pour de nombreuses entreprises, la main-d’œuvre est difficile à recruter, admet Pascal Gauthier, c’est encore plus problématique chez les camionneurs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des