États financiers 2018 : Les surplus utilisés pour la réfection de routes

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
États financiers 2018 : Les surplus utilisés pour la réfection de routes
Le maire d’Alma Marc Asselin a procédé à la lecture des états financiers de la ville lors du conseil municipal du 17 juin dernier. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Janick Émond)

La bonne santé financière de la ville d’Alma permettra d’affecter un montant de 1,5 M$ à des travaux supplémentaires de pavage dès cette année. C’est ce qu’a annoncé le maire de la ville, Marc Asselin, lors de la lecture du rapport financier 2018 à la séance du conseil municipal du 17 juin dernier.

De plus, plusieurs projets de développement majeur prévus au plan triennal pourront être réalisés en paiement comptant, à l’exception des projets bénéficiant de l’aide financière des paliers gouvernementaux supérieurs.

« Nos résultats financiers démontrent bien la rigueur à laquelle nous administrons les données publiques et la vigilance dont nous faisons preuve, jour après jour, pour respecter nos objectifs, nos orientations ainsi que les budgets fixés », commente Marc Asselin.

Déposés le 6 mai dernier, les états financiers de l’année 2018 indiquent que l’excédent de fonctionnements à des fins fiscales s’élève à 5 159 132 $, sur un budget municipal de 66,3 M$.

Dette

Au cours de l’année 2018, la dette de la ville d’Alma a diminué de 1,8 M$, s’établissant donc à 19 950 420 $, soit l’équivalent de 962 $ par habitant.

Ce qui représente environ 70 cents par 100$ d’évaluation qui sont affectés au remboursement de la dette. Selon le calcul du ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire, l’endettement total net à long terme s’établit clairement en dessous du dollar pour les Almatoises et Almatois, alors que la moyenne au Québec est de 2,13 $.

Projets réalisés

Le maire de la Ville de l’Hospitalité a d’ailleurs tenu à souligner la réalisation de nombreux projets lors de l’année 2018.

« Mentionnons l’agrandissement de la caserne aux incendies, la naissance de médialab, les améliorations de la Boite à Bleuets, la piste multifonctionnelle de la rue Notre-Dame, l’aménagement de l’intersection de la rue Saint-Jude et Saint-Luc, en plus des sommes issues de surplus qui été investies dans le pavage et la réfection des rues font partie des réalisations de la dernière année », dit-il.

Il ajoute qu’au total, c’est plus de 2 M$ qui ont été consacrés à la réfection des rues et trottoirs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des