Faire sa place avec des produits de niche : Des microentreprises qui dynamisent l’économie almatoise

Denis Hudon
Faire sa place avec des produits de niche : Des microentreprises qui dynamisent l’économie almatoise
Alexandre Bouchard propose une variété de plus de 400 bières artisanales fabriquées au Québec à sa boutique Broue et Cie, sur la rue Collard. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Denis Hudon)

Les microentreprises ou entreprises artisanales pullulent dans la Cité de l’hospitalité. Elles contribuent non seulement à l’économie d’Alma, mais elles offrent des produits de niche qui se démarquent souvent bien au-delà des frontières limitrophes.

Broue et Cie, sise sur la rue Collard, s’est donné pour mission de faire découvrir les meilleurs produits brassicoles fabriqués dans la région et partout ailleurs au Québec. On retrouve sur ses tablettes près de 400 variétés de bières artisanales provenant d’une trentaine de microbrasseries.

Alexandre Bouchard a ouvert la boutique en 2015. Le jeune homme de 28 ans, originaire de la municipalité voisine de Saint-Bruno, est à l’affût de tout ce qui se brasse en bière dans la province, recherchant des produits à faire découvrir à sa clientèle.

La Boîte à sauce, sur la rue Sacré-Cœur, propriété de Jean-Marc Thivierge et Olivier Hugo T Duchesne, est déjà renommée partout au Québec avec ses sauces piquantes élaborées ici et artisanalement afin de rehausser les saveurs de vos plats. La Delamarre, Old Tom, Sir Richard, Andouille, Dernière poffe et Ananas mon amour sont distribués dans plus de 300 points de vente. Ananas mon amour est aussi le nom du restaurant adjacent à la saucerie, spécialité tacos.

Jean-Marc Thivierge et Olivier Hugo Duchesne de la Boîte à sauce, rue Sacré-Cœur, se spécialisent dans la fabrication de sauces piquantes pour accompagner et rehausser les saveurs de vos plats.

Made in Alma

La Pâterie, sur le boulevard des Cascades, fabrique ses propres pâtes fraîches et ses sauces d’accompagnement pour les pâtes et les pizzas. Pierre-Yves Villeneuve et Jean-Philippe Trépanier sont associés aussi avec le Café du Clocher. Les produits sont servis au restaurant et offerts aux particuliers à la boutique.

« Ça répond super bien à nos produits.  On constate que la population était prête pour ce genre de produits frais faits maison », dit Pierre-Yves Villeneuve.

Avec la boulangerie Le Petit Pétrin, rue Collard, et bien d’autres micro-entreprises de la place qui ne demandent qu’à être connues du plus grand nombre, on peut dire que les produits made in Alma se retrouvent partout dans la Belle Province et participent au dynamisme et à la diversité économique de la ville.

Toutes ces entreprises artisanales ont un point en commun. Elles offrent des produits issus du terroir. Elles n’hésitent pas à s’entraider. Elles sont souvent les fournisseurs de l’une et de l’autre. Une confrérie, disent les uns, une fraternité, disent les autres.

Une chose est certaine, avec des produits de niche, chaque microentreprise cherche à faire sa marque, à laisser sa signature et à conquérir une clientèle spécifique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des