Homies s’installe à Alma

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Homies s’installe à Alma
Élizabeth Cunningham est l’une des propriétaires de la boutique à Alma avec Alexandre Gagnon. (Photo : Trium Médias – Janick Émond )

La boutique Homies, spécialisée en équipements et vêtements de planche à roulettes (skateboard), de surf et de planches à neige ouvrira une première boutique à Alma en avril prochain.

« On sent qu’il y a de la demande du côté du Lac-Saint-Jean. Nous avons plusieurs personnes qui viennent d’Alma et même du Haut du Lac dans nos boutiques à Jonquière et Chicoutimi. On répond donc à un besoin en ouvrant un magasin sur l’avenue du pont », commente l’une des propriétaires de cette nouvelle boutique, Élizabeth Cunningham.

Cette dernière croit que le processus d’implantation d’un commerce au Lac-Saint-Jean s’est intensifié et est devenue plus réel lorsqu’elle s’est jointe à l’équipe il y a deux ans et demi.

« J’habite à Alma, donc ç’a sûrement facilité leurs démarches et ouvert des portes pour eux. C’est d’ailleurs eux qui sont venus me chercher en 2017 pour que je travaille pour Homies, alors que j’étais chez un compétiteur. »

Élizabeth sera épaulée par Alexandre Gagnon, qui est l’un des propriétaires de Homies.

La boutique d’Alma aura, dès son ouverture, les mêmes nouveautés que dans les magasins de Jonquière et de Chicoutimi

Comme ailleurs

La boutique d’Alma située au 200 avenue du pont ne sera pas désavantagée comparativement à celles de Jonquière et Chicoutimi. Les commandes ont déjà été passées pour les nouveautés du printemps. Ainsi, dès l’ouverture, on retrouvera les mêmes articles aux trois endroits.

« On veut que les mêmes produits entrent à Jonquière, Chicoutimi et Alma. J’ai déjà travaillé pour un compétiteur et tout le plus beau stock était envoyé à Chicoutimi et il n’y avait rien à Alma. On ne veut pas reproduire la même chose, on veut que tout le monde soit bien servi et trouve ce dont ils cherchent, peu importe où ils vont. »

Élizabeth indique que la boutique d’Alma sera plus grande que celle de Jonquière, mais plus petite qu’à Chicoutimi.

« C’est stressant, mais je suis excitée aussi. Je suis contente d’être avec Alexandre dans ce projet-là. J’ai hâte que ma gang du Lac vienne me voir à la boutique et de continuer d’offrir aux clients le même service que nous offrons au Saguenay. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des