Miel des Ruisseaux lance sa nouvelle expérience immersive

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Miel des Ruisseaux lance sa nouvelle expérience immersive
La réalité virtuelle permet de découvrir le monde de l’apiculture comme jamais auparavant. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey-Simard)

Vous aimeriez en apprendre davantage sur la culture du miel, mais avez la phobie des abeilles? Avec sa nouvelle expérience immersive, Miel des Ruisseaux propose une façon tout à fait inédite, et surtout sans risque de piqûre, d’explorer le monde de l’apiculture.

Propulsée par des casques de réalité virtuelle, la nouvelle attraction sera ouverte au public du 24 juin au 5 septembre prochain.

De l’enfumage des ruches à la récolte du miel, les visiteurs pourront suivre, et de près, les apiculteurs au cours de toutes les étapes de production du précieux nectar. L’expérience, d’une durée de huit minutes, pousse même l’audace au point de plonger ses participants en plein cœur d’une ruche, où des centaines d’abeilles virevolteront littéralement autour d’eux.

Miel des Ruisseaux a commencé à offrir des visites guidées dès 2014. Après quoi, en 2019, l’idée du projet est née en réponse aux demandes répétées des visiteurs, indique Patrick Fortier, copropriétaire de l’entreprise.

« Les gens nous demandaient souvent s’ils pouvaient aller visiter les ruches pour vraiment vivre l’expérience, mais c’était très compliqué. Ça prenait un paquet de monde, des véhicules, des habits de toutes les grandeurs. En plus, quand il pleut, tu ne peux pas aller dans les ruches. »

Autant d’obstacles qui ont pu être surmontés grâce à la réalité virtuelle, explique-t-il.

Devenir plus attrayant

L’expérience immersive a nécessité un investissement de plus de 80 000 $. Elle permettra à Miel des Ruisseaux de dynamiser son offre afin de devenir une destination de choix pour la saison touristique 2022, précise Patrick Fortier.

Ce dernier souhaite ultimement attirer un plus grand nombre de visiteurs, notamment de l’extérieur de la région.

« C’est quand on a des gens chez nous et qui achètent directement dans notre boutique que ça devient plus intéressant », dit-il, rappelant qu’il évite ainsi de verser une part des profits aux détaillants.

Complément

Il sera possible de procéder à la visite virtuelle, totalisant environ une heure, tous les jours de la semaine. Outre l’expérience immersive, celle-ci inclura plusieurs autres activités, telles qu’une projection sur grand écran et la dégustation de miel.

Ces mêmes activités se retrouvent également dans la visite guidée, laquelle se veut toutefois plus complète et est offerte uniquement les fins de semaine. D’une durée de deux heures, celle-ci comprend notamment un volet théorique dans lequel est expliqué l’ensemble du fonctionnement du travail de l’apiculteur.

 

Partager cet article