Produits Boréal : un constructeur d’ici aux ambitions internationales

Photo de William Fradette
Par William Fradette
Produits Boréal : un constructeur d’ici aux ambitions internationales
Audrey Coulombe, directrice générale de Produits Boréal, est depuis peu actionnaire de l’entreprise fondée en 2012. (Photo : Trium Médias - William Fradette )

Le constructeur d’habitation Produits Boréal d’Alma veut ouvrir un bureau de vente en Ontario et éventuellement en France. Le savoir-faire de l’entreprise a le potentiel d’aller loin.

Produits Boréal conçoit et commercialise des chalets et des maisons qui au premier coup d’œil semble être faites de bois ronds. Or, l’entreprise a inventé une technologie singulière qui a le potentiel d’être exportée jusqu’en Europe.

En effet, par un procédé mécanique, elle colle de chaque côté d’un panneau de styromousse des planches de pin. La pièce qui résulte, le <@Ri>Thermolog<@$p>, est pratiquement une brique Lego, grandeur nature.

L’invention est éco énergétique et fiable, puisque les murs sont donc par défaut isolé avec ce matériau novateur.

Cap vers la France ?

Les marchés européens pourraient bientôt s’ouvrir à l’entreprise jeannoise. « On a eu un certain succès en France cette année, on a vendu trois bâtiments, alors on commence à regarder de ce côté », mentionne la directrice générale, Audrey Coulombe.

Elle admet que la technologie développée par Produits Boréal permet l’exportation, mais précise que c’est un marché qu’il faut aborder avec prudence. L’ouverture d’un bureau dans l’hexagone est primordiale, puisqu’on y oblige les entrepreneurs à garantir leurs travaux 10 ans.

« La “garantie décennale” est un peu un cauchemar, car elle nous rend responsables même lorsqu’on est responsable d’une partie de la construction ; dans notre cas, les pièces », explique-t-elle. Cela exige donc que les acheteurs français achètent en acceptant tous les risques, puisque Boréal n’a pas d’équipe sur place.

« Si on veut un support, pour développer et aller chercher 50 à 100 ventes par années, ça nous prend une équipe fiable. Notre produit, là-bas, il est surtout pour le marché des résidences secondaires ; pour percer, on devra avoir une certaine garantie à offrir. »

Exportables ?

Depuis sa fondation en 2012, Produits Boréal a construit des centaines de bâtiments à travers le Québec. Elle tente déjà une percée vers l’Ontario. La compagnie a ouvert un bureau à Chelsea, en banlieue de Gatineau.

« On n’a pas encore trouvé d’emplacement idéal en Ontario, mais on y travaille fort », a confié la directrice générale de Boréal, Audrey Coulombe.

Investissements majeurs

Plus tôt cette année, Produits Boréal a investi 1,2 M$ dans la construction de nouvelles installations et de machines automatisées dernier cri.

« On l’a fait pour pallier à la pénurie de main-d’œuvre, mais aussi pour pallier à l’avancement technologique dans l’industrie manufacturière. Veut, veut pas, souvent on retarde un peu, car c’est des sommes importantes, mais on a fait un gros pas cette année », confie la directrice générale.

Les nouveaux espaces et le nouvel équipement permettent plus de productivité et rendent des tâches autrefois exigeantes physiquement accessibles à plus de femmes et même à certaines personnes éloignées du marché du travail.

Plus tôt cette année, Produits Boréal a investi 1,2 M$ dans la construction de nouvelles installations et de machines automatisées dernier cri. Les nouvelles machines augmentent la productivité et réduit les risques de défauts.
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
serge st hilaire Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
serge st hilaire
Invité
serge st hilaire

Fière de travailler pour cette industrie qui procure beaucoup d’emplois chez nous;