Tous les produits seront affichés en ligne : La Galerie du jouet à Alma investit 150 000 $

Denis Hudon
Tous les produits seront affichés en ligne : La Galerie du jouet à Alma investit 150 000 $
On vous accueillera toujours avec le sourire à la Galerie du Jouet. Ici, les conseillères Diane Audet, Marlène Perron et Émilie Girard. (Photo : TRIUM MÉDIAS - Denis Hudon)

Après avoir investi un peu plus d’un million de dollars en 2017 pour s’agrandir, voilà que la Galerie du jouet à Alma s’apprête à  injecter 150 000 $ dans un logiciel d’inventaire qui permettra au magasin de mettre tous ses produits pour la vente en ligne.

Jean-François Dallaire et Audrey Tremblay sont aussi les copropriétaires des magasins de Roberval, Jonquière et Chicoutimi. Dolbeau-Mistassini et Saint-Félicien ont aussi une Galerie du jouet.

« Nous avions déjà plusieurs articles en ligne, mais avec ce nouveau logiciel, ce sont tous nos produits, et il y en a, qui se retrouveront en ligne. Tout devrait être prêt pour la prochaine période des Fêtes », dit Jean-François Dallaire.

La boutique d’Alma qui couvre une très grande superficie est aussi le lieu de distribution pour les autres magasins. Elle est aussi un laboratoire pour les innovations.

On y retrouve une section de démonstration où les enfants avec les parents peuvent tester certains jouets et jeux notamment. Une autre section propose une aire de jeu avec glissade et un château. Pendant que les parents magasinent, les enfants ont de quoi s’amuser sur place.

Audrey Tremblay et Jean-François Dallaire et leurs enfants Éliott et Alexandre lors de l’inauguration de l’agrandissement du magasin d’Alma, en 2017.

Innover

À l’ère des magasins à grande surface, la Galerie du jouet, une entreprise régionale, tire son épingle du jeu dans un marché où la compétition est féroce.

« Le service que nous offrons à la clientèle, nos conseillères et conseillers experts et l’ambiance de travail joyeuse y sont pour quelque chose. On se renouvelle constamment et nos produits sont réputés avec les plus grandes marques de jouets », n’hésite pas à dire Audrey Tremblay pour expliquer le succès de la Galerie du jouet.

Ce sont d’ailleurs ses parents, Michel et Lina, qui ont fondé la Galerie du jouet en 1985. Le couple Jean-François et Audrey a acheté d’abord le magasin d’Alma, puis de Jonquière et de Roberval, les trois en 2010, puis celui de Chicoutimi en 2017.

Les jeux de société sont vraiment populaires et se retrouvent dans le haut de la vague des articles vendus. C’est davantage une clientèle adulte qui s’intéresse aux jeux de société, qui s’écoulent à l’année.

Par ailleurs, Noël et les vacances d’été sont les périodes de l’année les plus fortes.

Réplique de Flash McQueen : La petite automobile captive les enfants

La populaire automobile des films d’animation de Disney Flash McQueen installée en face du magasin d’Alma, dans le stationnement, frappe l’imaginaire des enfants.

La réplique exacte de l’automobile vedette des films d’animation Disney Les Bagnoles, Flash McQueen, est bien en vue dans le stationnement de la Galerie du jouet, sur l’avenue du Pont Sud à Alma. Et il n’y a pas que les enfants qui s’y font photographier auprès de leur vedette mécanique.

Les flashs des appareils photo sont quasiment aussi populaires que le personnage lui-même. D’autant plus que les copropriétaires du magasin, Jean-François Dallaire et Audrey Tremblay, y ont ajouté dernièrement un agent de la paix en bloc Playmobil. Une occasion pour les enfants de saisir ce moment pour la postérité.

Jean-François Dallaire a toujours des projets en tête. Il est aussi un homme d’affaires avec de la vision. Quant à Audrey Tremblay, qui se qualifie elle-même de plus terre-à-terre, c’est elle qui a souvent le dernier mot.

Avec leurs deux jeunes enfants, ils découvrent aussi les jeux et jouets qui intéressent davantage.

Créer le meilleur environnement possible

« Nos magasins ont beaucoup progressé au fil des ans et là on est en pleine transition où l’on passe de la petite à la moyenne entreprise. C’est autre chose comme organisation du travail », dit Audrey Tremblay.

Les quatre magasins Galerie du jouet du couple comptent maintenant une cinquantaine d’employés.

Côté main-d’œuvre, le couple se dit chanceux d‘avoir un magasin ludique qui est souvent très attirant pour quelqu’un qui cherche un emploi où il pourra évoluer dans un environnement propice à la joie, entouré de jeux et de jouets.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des