Les motivations d’étudier en dentisterie

Publireportage
Les motivations d’étudier en dentisterie

Ces dernières années, le nombre d’étudiants en dentisterie n’a cessé d’augmenter. Le secteur a de plus en plus de succès auprès des jeunes. L’innovation, la nouvelle technologie et l’apparition de nouveaux métiers dérivés font partie des raisons de cet afflux d’intérêt. Au-delà d’une histoire de vocation, plusieurs facteurs peuvent motiver à choisir cette branche. 

Grands nombres de débouchés

En général, nous faisons de grandes études pour bénéficier d’un métier stable dans le futur. Néanmoins, ce n’est pas toujours la finalité constatée par les jeunes diplômés de certains secteurs. Ce qui est motivant dans le domaine de la dentisterie, c’est que les débouchés sont encore nombreux. 

Vous pouvez devenir chirurgien dentiste, orthodontiste, prothésiste dentaire ou encore exercer un emploi comme assistante dentaire à Laval. Le secteur étant en constante évolution, de nouveaux métiers peuvent éventuellement se créer dans les années à venir. Ce qui augmente encore plus la perspective. 

Missions passionnantes et gratifiantes

Les missions et tâches à effectuer sont passionnantes. Les techniques évoluent continuellement au fil du temps et suivant l’ère de la technologie. Par conséquent, vous apprenez toujours de nouvelles choses, même lorsque vous avez déjà exercé dans le métier durant plusieurs années. 

En vrai, il s’agit de redonner le sourire aux gens et de les soulager de leurs maux. Cela peut être très gratifiant. Si vous êtes à l’aise avec les gens, spécialement avec les enfants, c’est que vous êtes fait pour ce métier. En plus, pour rassurer les clients et les fidéliser, il faut avoir de l’empathie et de la bienveillance. 

Secteur non surchargé

Comparée à d’autres professions, une carrière en dentisterie est plus avantageuse. Le secteur n’est pas très surchargé. Pourtant, les professionnels du métier sont très sollicités. Dans certaines régions, il faut prendre rendez-vous des mois en avance pour se faire soigner. Tout cela pour dire que le champ est encore libre pour exercer dans le domaine. 

D’ailleurs, selon l’ONDPS, il faudra former encore plus de 7 000 étudiants jusqu’en 2025 pour obtenir le nombre de chirurgiens dentistes nécessaires et en adéquation avec le nombre de la population. Cela permettra d’honorer plus facilement et rapidement les besoins des patients. 

Salaire motivant

Le salaire peut être une motivation en plus pour étudier en dentisterie. Pour le chirurgien dentiste, il est autour de 8 500$ net par mois, soit environ 102 000$ par an. S’il est salarié, il gagne entre 4 800 et 5 900$ mensuellement en fonction de ses responsabilités et de ses années d’expérience. 

Un prothésiste dentaire de niveau débutant, lui, gagne au moins 2 475$ par mois. Pour un expert, le salaire peut monter jusqu’à 10 550$ mensuellement. 

Le métier d’assistante dentaire paie également très bien, dans les 2 900$ bruts par mois. Ce qui permet de vivre convenablement. 

Partager cet article