Pourquoi ai-je des saignements entre mes périodes de menstruations ?

Publireportage
Pourquoi ai-je des saignements entre mes périodes de menstruations ?

Beaucoup de femmes peuvent avoir des saignements en dehors des règles. La métrorragie (ou les pertes de sang entre les menstruations) est anormale. Puisqu’il s’agit d’une question de santé, les prendre à la légère est une erreur. Ce trouble hors du cycle menstruel a des causes, d’où la nécessité de s’informer avant d’établir un bilan. Découvrez les différentes raisons qui peuvent entraîner des saignements anormaux en dehors de la règle.

L’infection

Les femmes sont souvent sujettes à des infections des organes génitaux, comme chlamydia. Des inflammations et de légers saignements font partie des symptômes de la chlamydia chez les femmes. Veuillez réaliser un dépistage afin d’éviter la progression de la maladie.

L’ovulation

À cause des changements hormonaux durant l’ovulation, certaines femmes peuvent avoir de légers spottings (petits saignements ponctuels). En effet, la progestérone qui maintient l’épaississement de l’endomètre de l’utérus n’est pas présente en quantité suffisante et des pertes de sang peuvent avoir lieu. En général, ces saignements durent entre 1 à 3 jours consécutifs et se manifestent souvent par des glaires cervicales teintées.

La grossesse extra-utérine

La grossesse ectopique ou la grossesse extra-utérine apparaît lorsque l’implantation d’un ovule fécondé n’est pas effectuée dans l’utérus, mais ailleurs, notamment dans la trompe de Fallope. Dans ce cas, la femme peut avoir des saignements, souvent accompagnés de la douleur abdominale. 

La situation doit être traitée en urgence, puisque la grossesse extra-utérine peut causer des complications sérieuses. Selon l’état d’avancement de la grossesse ainsi que l’état de la patiente, la grossesse ectopique peut être traitée soit par médicament soit par opération chirurgicale.

La nidation

Quand l’œuf est fécondé, il se développe puis se dirige lentement dans l’utérus afin de former un embryon. C’est dans l’endomètre ou sur la paroi interne de l’utérus que l’embryon s’implante. Cette nidation embryonnaire va engendrer de petits saignements de couleurs brunâtres ou rosés parce que des vaisseaux liés à la muqueuse utérine peuvent être impactés lorsque l’œuf s’accroche.

Une infection ou maladie

En cas de saignements anormaux, une consultation de gynécologue s’impose, afin de détecter tout signe éventuel de cancer du col de l’utérus. Ainsi, les maladies précancéreuses qui stimulent l’utérus peuvent causer la métrorragie. Comme tous les cancers, cette maladie est difficile à traiter, et peut conduire à l’ablation de l’utérus.

C’est pour cela qu’il est conseillé de faire un dépistage tous les 3 ans, même si vous ne présentez pas de saignement. Consultez régulièrement votre gynécologue afin de prévenir toute infection ou maladie.

Partager cet article