Les policiers démantèlent une serre hydroponique et saisissent 225 plants

Les policiers démantèlent une serre hydroponique et saisissent 225 plants

SAISIE. Cet avant-midi, les policiers de la Sûreté du Québec ont fait une razzia dans un garage attenant au 125 du Sentier du Hameau de la rivière, sur le Chemin St-Michel à Alma. Dans la partie arrière du garage, ils y ont découvert une serre hydroponique en pleine culture et ont saisi 225 plants de marijuana en pleine croissance. Un homme de 35 ans et une femme de 19 ans ont été arrêtés, puis relâchés, sous promesse de comparaître.

L’homme et la femme devront alors faire face à différentes accusations dont production de marijuana, possession et trafic.

En plus de la serre et des plants de marijuana, les policiers ont mis la main sur 500 grammes de boutures (cocottes), une certaine quantité de cocaïne, divers objets servant au trafic de drogue ainsi qu’une machine bancaire pour compter l’argent.

Il s’agissait d’une installation de haute qualité, bien abritée des regards indiscrets. Sur ce petit chemin parallèle au Chemin St-Michel, la résidence et le garage en question sont discrètement les derniers bâtiments en bas de la côte, près des berges de la rivière Grande-Décharge.

Consommation élevée d’électricité

Ce sont des informations du public qui ont conduit les policiers à cet endroit. Également, dans le cadre de l’enquête, les policiers ont vérifié la consommation d’électricité de la résidence en question.

Généralement, pour ce genre d’installations, les propriétaires détournent l’alimentation électrique pour ne pas éveiller de soupçons.

Dans le cas présent, la vérification a permis de découvrir que la résidence consommait quelque quatre fois plus d’électricité qu’une résidence comparable érigée dans le même secteur.

Le local où était installée la serre était dissimulé dans la partie arrière du garage qui ne laissait présager nullement la présence de cette annexe.

En effet, la partie avant servait pour le remisage de chose diverses comme n’importe quel garage du genre.

Cependant, une porte dissimulée donnait accès au local en question totalement isolé et aménagé de façon professionnel avec circuit de circulation d’eau, transformateurs de puissance, éclairage haute puissance, ventilation forcée et tout le matériel de contrôle par ordinateur.

Les plants étaient tous bien espacés, plantés dans des tuyaux d’alimentation où on avait percé un trou à environ tous les 12 pouces. Ce système d’irrigation de haute performance alimentait les plants en nutriments par la base et le système d’éclairage de forte puissance et la ventilation appropriée favorisait ainsi la croissance des plants.

L’installation comportait exactement 225 plants qui étaient en pleine maturation et atteignaient déjà quelque trois pieds de haut.

Les policiers ont pris soin de tout photographies avant de procéder au démantèlement de la serre et à la saisie de tout la matériel.

Partager cet article