Les racines régionales d’Info-Social sont soulignées

Photo de William Fradette
Par William Fradette
Les racines régionales d’Info-Social sont soulignées
Les travailleurs sociaux du service Info-Social sont formés pour répondre à de nombreuses situations de détresse par voie téléphonique. (Photo : Trium Médias - William Fradette)

Le service Info-Social a célébré ses vingt ans la semaine dernière. Les intervenants psychosociaux de la région ont souligné son apport à la communauté et récompensé deux actrices clés de sa mise en place.

En marge du service Info-Santé, la ligne 811 donne depuis 20 ans accès au service Info-Social. Ce service gratuit est entièrement dispensé par une équipe de 25 travailleurs sociaux, formés pour effectuer des interventions téléphoniques en situation de crise.

Depuis leurs bureaux d’Alma, les professionnels attablés 24 heures sur 24, sept jours sur sept, répondent aux personnes qui vivent des inquiétudes, des questionnements ou des préoccupations pour elles-mêmes ou pour un proche. Complètement confidentiel, le service s’adresse également aux individus qui vivent de la détresse psychologique

Une expertise régionale

C’est pendant le déluge de 1996 que les premiers balbutiements d’Info-Social ont eu lieu, une ligne d’urgence est mise sur pieds pour aider les sinistrés. « Rapidement, on se rendra compte que la détresse dépassait la situation, qu’il y avait un besoin », a raconté Julie Labbé, la présidente-directrice générale du CIUSSS.

Plusieurs intervenants ont ensuite mis en place le service dans sa forme actuelle. Le 1er avril 1999, Info-Social reçoit son premier appel et aide des milliers de personnes depuis. L’expérience des intervenants régionaux a servi à améliorer le service à l’échelle du Québec.

« On n’improvise pas une intervention téléphonique ; ça prend de la formation et de la pratique », a rappelé Serge Lavoie, le directeur des services multidisciplinaires du CIUSSS.

Un travail important

« Les appels sont de toutes sortes. On commence souvent par établir le contexte relationnel et social avec des grilles, puis ensuite on a plusieurs types d’interventions. On note tous et ça nous permet d’avoir la bonne approche », résument les travailleurs sociaux rencontrés sur place.

Ils collaborent étroitement avec les autres services de première ligne du CIUSSS, les policiers et les organismes communautaires. C’est cette collaboration qui permet d’offrir une réponse de qualité supérieure.

Tous les jours, c’est plus d’une cinquantaine d’appels sont traités par la centrale, située à Alma. C’est plus de 20 000 interventions par an, en moyenne. Le service dessert la Côte-Nord et le Nord-du-Québec la nuit.

Une partie de l’équipe de travailleurs sociaux, qui se sont réunis pour célébrer les 20 ans d’Info-Social.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des