L’Inspecteur-Chef Luc Fillion prend le commandement du District 02

L’Inspecteur-Chef Luc Fillion prend le commandement du District 02

Dans le cadre d’une cérémonie protocolaire haute en couleurs, à Alma, l’Inspecteur-Chef Luc Fillion, natif de St-Nazaire, s’est engagé à exercer le commandement du district Saguenay—Lac-St-Jean/Chapais-Chibougamau en recevant des mains du Directeur-général de la Sûreté du Québec, Richard Deschesnes, les bâtonnets de commandement. Il remplace ainsi le Commandant Michel Boudreault qui a pris sa retraite au cours de l’été.

Dans la salle, on retrouvait des maires, des préfets, des représentants du monde politique et également, de tous les corps de police présents sur le territoire (GRC, Forces armées, Sûreté municipale et Sûreté autochtone).

L’Inspecteur-Chef Luc Fillion a prononcé sa déclaration d’engagement du commandant de district: « Sous l’autorité déléguée du Directeur général, Monsieur Richard Deschesnes, je, soussigné, Inspecteur-Chef Luc Fillion, accepte de remplir la fonction de commandant du District Saguenay—Lac-Saint-Jean. Je m’engage à exercer ce commandement avec dignité et honneur, en gestionnaire loyal et mobilisateur, dans le but de réaliser le mandat de la Sûreté du Québec pour le mieux être de la population du territoire qui m’est confié et dans un esprit qui respecte les valeurs de la Sûreté du Québec : Intégrité – Respect – Professionnalisme – Service. » « Vous aurez à travailler, à évoluer avec un commandant fort dynamique, à l’écoute, sensible aux autres et disponible. Un commandant qui saura bien représenter les intérêts de la région et ceux de son personnel également », a souligné Richard Deschesnes, également natif de la région.

Le nouveau commandant a commencé sa carrière comme agent à la Sûreté municipale de Chibougamau, en 1979, pour ensuite devenir Directeur-adjoint en 1991. En 1998, il intègre la Sûreté du Québec comme caporal. Jusqu’en 2006, il a gravi tour à tour les échelons de sergent jusqu’à celui d’Inspecteur-chef à la Direction du Soutien à la Gendarmerie. Il a au passage occupé plusieurs fonctions dans différents districts. « Mon style de gestion est basé sur une bonne lecture de l’environnement, que ce soit de la lutte à la criminalité ou encore en sécurité routière… Le but visé: être au bon endroit au bon moment. Le changement sera au cœur de notre plan d’affaires. L’innovation, la créativité et l’audace nous guideront pour bien gérer le changement. Je serai le commandant de toute une région dont nos amis de Chibougamau et Chapais et je vais tout faire pour répondre aux attentes des 48 municipalités où nous sommes présents », a lancé le nouveau Commandant du district, à l’issue de la passation des pouvoirs.

Reconnaisance

Cette assermentation du nouveau commandant, du district Saguenay-Lac-St-Jean Chapais-Chibougamau, a été suivie d’une cérémonie de reconnaissance où l’excellence du travail d’employés civils et policiers a été soulignée.

Les directeurs de postes et chef d’unité ont soumis des candidatures et le comité a retenu 15 noms. Par cette cérémonie de reconnaissance, l’État-major du District veut souligner le professionnalisme, l’implication, l’initiative, la qualité du travail et le rayonnement de l’organisation par son personnel.

Pour le poste de la MRC Lac St-Jean Est, on retrouvait notamment le sergent Alain Girard, l’agent Pascal Harvey et une employés civile, Jeanne Simard

Le sergent Alain Girard est au service de la Sûreté du Québec depuis avril 1993.

Sergent, chargé de relève depuis janvier 2006, il se distingue par son assiduité au travail, son positivisme et son dynamisme.

Membre du comité de direction, il est considéré comme un membre influent ayant une attitude constructive afin d’améliorer la qualité du service aux citoyens et l’efficacité de nos interventions.

Ce sergent est considéré comme un précieux collaborateur, il n’hésite pas à s’impliquer dans les décisions du poste.

Face aux policiers et aux citoyens qu’il dessert, il dégage une image positive de notre organisation. Il est considéré comme faisant partie de la relève.

L’agent Pascal Harvey est policier depuis juin 1998. Il se distingue par son professionnalisme tant au niveau de la qualité de son travail que par l’image qu’il transmet aux citoyens. Dans son équipe de travail il exerce un leadership positif.

Policier-motard, il est un modèle pour tous. Il performe à tous les niveaux.

Lors du Great Lake police Motocycle Training Seminar qui se déroulait du 19 au 22 août dernier, au collège de police de l’Ontario, à Aylmer, l’agent Harvey s’est démarqué pour la deuxième année. Composé de six membres, l’équipe de la Sûreté du Québec a performé lors de cette compétition. L’agent Harvey s’est mérité une première place dans la classe « Experte » pour ses habilités, il fût le meilleur performeur de l’équipe de la Sûreté du Québec.

Il a d’autant plus de mérite, car ce séminaire réunissait plus de 100 policiers-motards de 18 corps de police du Canada et des États-Unis.

Jeanne Simard est au service de la Sûreté du Québec, comme employée civile, depuis juillet 2002. Depuis, elle a cumulé toutes les fonctions de chacun des postes au secrétariat jusqu’en mai 2008 où elle fût nommée technicienne en administration.

Son expérience, son dynamisme et ses qualités de rassembleuse lui donne une crédibilité exceptionnelle auprès des agents, du secrétariat et de la direction.

Ne se laissant jamais prendre au dépourvu, elle innove constamment pour créer des méthodes de contrôle pour faciliter le travail administratif.

Elle constitue sans aucun doute la pierre angulaire de l’administration du poste de la MRC Lac St-Jean Est.

Finalement, pour le Bureau régional d’enquêtes, le sergent Sabin Beaumont de l’Escouade régionale d’enquêtes d’Alma a reçu un certificat pour l’ensemble de son travail.

Depuis sa mise en place en 2003, l’Escouade régionale d’enquêtes d’Alma, composée de six membres policiers et une employée civile, a effectué un travail colossal contre les trafiquants de drogue du Saguenay-Lac-Saint-Jean, plus particulièrement en 2008-2009, lors du Projet Déclin à Dolbeau-Mistassini et Alma.

Cette vaste enquête visait le démantèlement de deux réseaux de vente de cocaïne répartis dans plus de dix municipalités de la région. Les résultats ont été impressionnants : 27 arrestations, plus de 100 chefs d’accusations, dont gangstérisme, complot pour trafic, trafic et possession dans le but de faire le trafic de cocaïne.

La réussite de cette enquête est le résultat de la synergie et la détermination des membres de cette unité qui ont fait preuve de disponibilité et de probité.

Ce combat contre la lutte au crime organisé est essentiel au maintien de la confiance de la population envers le rôle des policiers face aux stupéfiants et ses effets sur les jeunes.

Le sergent Sabin Beaumont, chef d’équipe de l’Escouade régionale d’enquêtes d’Alma, a reçu le prix Reconnaissance pour les membres de son équipe.

Poster un Commentaire

avatar