Un homme fortement intoxiqué sème l'émoi à l'école Notre-Dame de Roberval

Un homme fortement intoxiqué sème l'émoi à l'école Notre-Dame de Roberval
Un individu fortement intoxiqué sème l'émoi à l'école Notre-Dame de Roberval le jeudi 11 décembre dernier

SQ.Le jeudi 11 décembre, un homme fortement intoxiqué aurait abordé des jeunes lors de leur retour à l’école Notre-Dame après l’heure du dîner. Des témoins de l’évènement auraient interprété ce geste de tentative d’enlèvement et auraient avisé les autorités de l’école.

Dans un communiqué émis ce matin par le Secrétariat général et des communications de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, on y fait mention que la Sûreté du Québec a démenti cette allégation.

Dans son message transmis à la commission scolaire, la Sûreté du Québec a confirmé l’interception de l’individu, son incarcération et ce dernier était en attente pour passer devant le juge.

«La Sûreté du Québec tient à rassurer la population à l’égard des intentions de l’individu. Malgré des informations qui circulent, la Sûreté du Québec tient à préciser qu’en aucun temps on ne peut présumer d’une tentative d’enlèvement. Dans les évènements qui se sont produits, l’homme en question a perturbé la paix publique», précise-t-on également dans le communiqué.

Par ailleurs, la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a entrepris des démarches auprès des parents en plus d’offrir un soutien aux élèves afin de préciser la nature des événements et de rassurer les parents. Une lettre leur a été envoyée aux parents, et l’équipe psychosociale (travailleur social, psychoéducateur) de l’école est également en place afin d’accompagner et d’offrir du soutien aux témoins de l’événement et à quiconque qui en ressentirait le besoin.—

Partager cet article