Un incident sans conséquence majeur pour le pilote et son passager

Un incident sans conséquence majeur pour le pilote et son passager

AVIATION.Le 23 janvier 2014, un avion de type Piper Malibu Mirage a quitté la surface de la piste d’atterrissage de 400 pieds de l’aéroport d’Alma pour s’immobiliser dans un banc de neige. L’incident n’a pas fait de blessés, mais l’appareil a subi de lourds dommages.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) vient de publier son rapport d’enquête sur cette sortie de piste. L’enquête a révélé par contre que la ferrure d’attache droite du train avant au support moteur s’était fracturée principalement en raison d’une surcharge liée à une fissure de fatigue pré-existante. La pièce défaillante a empêché le train d’atterrissage avant de sortir complètement vers l’avant et ce, même si durant l’approche, lorsque le pilote a commandé la sortie du train, il avait observé une indication dans le poste de pilotage selon laquelle les trois trains étaient sortis et verrouillés.

Toutefois, indique-t-on dans le rapport, le train avant n’était pas complètement abaissé ni verrouillé, et le pilote, qui ignorait cet état, a poursuivi l’atterrissage. Cet accident est le résultat d’une défaillance d’équipement, de conclure le rapport du BST.

Nicol Minier, directeur général de l’aéroport d’Alma, se souvient de l’incident et confirme au Journal le Lac-St-Jean qu’aucune personne n’a été blessée. «L’équipe de l’aéroport s’est chargée de dégager l’avion de sa mauvaise posture. La compagnie qui fabrique ce type d’avion s’est déplacée à Alma pour ramener l’appareil à leurs installations pour effectuer les réparations. Ce sont des incidents qui arrivent parfois». —

Partager cet article