Une banderole affichant «Réfugiés, non merci» à Jonquière

Une banderole affichant «Réfugiés, non merci» à Jonquière

HAINE. Une banderole affichant la mention «Réfugiés, non merci» a dû être retirée par les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), hier soir, à Jonquière.

Selon Bruno Cormier, porte-parole de la SPS, un passant a communiqué avec le service de police afin de les informer que ladite banderole avait été installée sur le viaduc ferroviaire du boulevard Mellon, dans le secteur Arvida.

«Les patrouilleurs se sont immédiatement rendu sur les lieux et ont retiré l’affiche», souligne-t-il.

Mentionnons que le message inscrit était le même que sur la banderole installée à Québec la semaine dernière.

À la suite de l’annonce du gouvernement de l’accueil de 25 000 réfugiés syriens d’ici 2016, de nombreux citoyens laissent savoir qu’ils s’y opposent.

Partager cet article