Amélioration des sentiers du lac de l’Aqueduc – Larouche investit dans les activités plein air

Rédaction
Amélioration des sentiers  du lac de l’Aqueduc – Larouche  investit dans les activités plein air
L’ajout d’une nouvelle passerelle et de traverses sera possible grâce à une subvention de 82 633,38 $ versée dans le cadre du ­Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air 2018‑2021. (Photo ­Trium ­Médias – courtoisie)

YOHANN HARVEY-SIMARD
yohann.harvey.s@trium.media

Les sentiers pédestres situés à ­Larouche dans le secteur du lac de l’Aqueduc bénéficieront d’améliorations importantes au cours de la prochaine année. Des investissements totalisant
103
000 $ sont prévus.

« Ça faisait longtemps qu’on voulait se pencher ­là-dessus. Il y a toujours eu des sentiers dans ce ­secteur-là, mais ils n’étaient pas officiels », rapporte ­Maxime ­Larouche, coordonnateur aux loisirs, sports et événements communautaires de ­Larouche.

Accès et sécurité

Bien que déjà prisé par les résidents du secteur, le réseau de sentiers « officieux » n’était pas nécessairement sécuritaire.

Afin de corriger la situation, les travaux comprennent la construction de traverses de bois ­au-dessus de certains ruisseaux ainsi que d’une passerelle. Fixée sur une paroi rocheuse, ­celle-ci permettra de contourner un passage abrupt jugé dangereux. Elle offrira du même coup un très beau point de vue, ­ajoute-t-on.

Par ailleurs, les sentiers parfois labyrinthiques souffraient d’un manque de signalisation.

« ­Les gens du secteur connaissent les sentiers, mais il y en tellement qui s’entrecroisent que ça devient un peu mêlant pour des personnes qui ne sont pas de ­Larouche », explique ­Maxime ­Larouche.

En ce sens, les mises à niveau incluent également l’installation de panneaux d’accueil aux trois points d’entrée, mais aussi de signalisation, qui eux seront dispersés tout le long des sentiers. Qui plus est, il sera maintenant possible de visualiser l’intégralité du réseau à partir de l’application ­Balise ­Québec.

En y facilitant ainsi l’accès, la municipalité espère d’ailleurs accroître la fréquen-
tation du site. Cependant, il n’est pas question d’agrandissement du fait que le site est encerclé par des propriétés privées.

Par ailleurs, des aires de repos seront aménagées afin d’agrémenter l’expérience des randonneurs et raquetteurs, qui par exemple, souhaiteraient faire une petite halte pour ­pique-niquer. Pour éviter la pollution des lieux, des poubelles seront disposées aux trois entrées.

Avis aux pêcheurs

En 2014, le lac de l’Aqueduc a été ouvert à la pêche après que la municipalité ait décidé de s’approvisionner en eau potable à partir d’un autre plan d’eau.

Dans le cadre des mises à niveau, les deux quais déjà en place seront redéployés aux extrémités du lac, et leur accès sera facilité par l’ajout de passerelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires