Arrondissement de Chicoutimi: plusieurs investissements à venir

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Arrondissement de Chicoutimi: plusieurs investissements à venir
De nombreux investissements seront réalisés dans l’arrondissement de Chicoutimi au cours de la prochaine année. (Photo : Trium Médias – Julien B. Gauthier)

La pandémie n’a pas freiné l’arrondissement de Chicoutimi, qui s’apprête à réaliser plusieurs projets d’investissement au cours de la prochaine année.

Au coût de 3M$, des travaux visant la construction d’une passerelle entre le parc industriel et le chemin de la réserve seront entrepris d’ici le début de 2022. Elle sera destinée principalement aux véhicules récréatifs et représentera un ajout important au réseau de sentiers existant, précise Michel Tremblay, président de l’arrondissement de Chicoutimi.

Toujours en infrastructures routières, 6 M$ seront investis pour la réfection du pont Sainte-Anne. Il s’agit essentiellement de le rendre plus sécuritaire en y ajoutant notamment des traverses d’urgence, rapporte Michel Tremblay.

De plus, 200 000$ seront voués à une étude entourant le réaménagement de la portion sud de la rue Racine.

« C’est une artère importante. Donc on veut refaire tous les trottoirs et rendre ça beaucoup plus beau », souligne Michel Tremblay.

L’arrondissement de Chicoutimi investira 200 000$ dans une étude entourant le réaménagement de la portion sud de la rue Racine.

Infrastructures

La réfection de plusieurs bâtiments à vocation communautaire ou touristique est également au programme en 2021.

C’est entre le cas du bâtiment 1921 de la Pulperie de Chicoutimi, dans lequel 1,5 M$ seront investis afin de le rendre « plus au goût du jour ».

Aussi, le Pavillon Saint-Paul, qui héberge notamment un aréna, aura droit à 200 000 $.

« On veut entre autres réaménager les locaux. Il y a aussi des problèmes au niveau de la canalisation. Ça va nous permettre de remettre tout ça aux normes ».

Quant à elle, l’église Saint-Joachim appartiendra bientôt au passé puisque c’est finalement cette année qu’elle sera démolie.

« Ça faisait 10 ans que les citoyens nous demandaient ça. Il y avait plein de squatteurs et ça causait beaucoup de problèmes », explique Michel Tremblay.

Parcs

Moyennant un investissement de 800 000 $, une étude permettra d’établir un plan d’action pour le réaménagement du Parc de la Colline. Bien qu’il soit encore tôt pour annoncer les détails, Michel Tremblay soutient que des jeux d’eau y feront leur apparition.

On prévoit également investir 400 000 $ dans le réaménagement des parcs Don Bosco et Murdock. Si bien que dès cette année, les enfants pourront profiter d’installations beaucoup plus modernes.

Finalement, dans le but d’y améliorer la fluidité des déplacements, 150 000 $ s’ajouteront à l’enveloppe de 300 000 $ qui avait récemment été accordée au skatepark du Bassin.

« Il y a tellement un fort achalandage qu’on a décidé de réinvestir pour faire une zone pour débutant. Ça va éviter que les plus jeunes coupent les plus vieux. »

Une aire pour débutant sera aménagée au skatepark du Bassin.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires