La première année de TRIUM MÉDIAS: un pari réussi!

La première année de TRIUM MÉDIAS: un pari réussi!

Marlène Claveau, Stéphanie Gagnon et Daniel St-Pierre.

Crédit photo : Trium Médias

Ce 9 août 2018 marque un jalon important dans l’histoire des Journaux Le Lac-St-Jean, L’Étoile du Lac et le Nouvelles Hebdo. Les nouveaux propriétaires célèbrent le premier anniversaire de la transition et résument en deux mots ces 12 premiers mois d’opération: pari réussi!

Les copropriétaires de TRIUM MÉDIAS, Marlène Claveau, Stéphanie Gagnon et Daniel St-Pierre, respectivement directrice des ventes, directrice des opérations et directeur financier, étaient pleinement conscients de la fragilité de l’organisation qu’ils prenaient en main en août 2017, mais convaincus plus que jamais que ces trois journaux avaient encore un bel avenir devant eux au Lac-St-Jean.

La première année d’opération leur a donné raison grâce à la mobilisation de toute une équipe de 27 employés, engagés et motivés et la collaboration de fidèles clients et collaborateurs, qui croient en la force du média papier, pour véhiculer leurs publicités et leurs messages.

Mobilisation et… passion

«On dit pari réussi car on avait un gros défi, celui de virer la tendance qui était à la décroissance. On se donnait un an. Notre première préoccupation a été de stabiliser les opérations et dès le 4e mois, nous étions déjà en croissance, ce qui est tout de même un tour de force dans notre économie régionale», souligne dans un premier temps, Marlène Claveau.

«Le défi, ce n’était pas juste de mobiliser l’équipe autour de nos objectifs, pour obtenir ce succès-là, il fallait aussi que les gens dans le milieu, dans notre marché publicitaire au Lac-Saint-Jean, y croient aussi et qu’ils retrouvent le goût d’ouvrir leur journal et d’embarquer avec nous dans l’aventure», de poursuivre Stéphanie Gagnon.

«C’est un travail de tout le monde et d’implication à tous les niveaux!»

Commentaires positifs

Redonner le goût aux gens d’ouvrir leurs journaux, cela passait notamment par un rafraîchissement de la présentation visuelle du produit, avec des sujets inédits, tout en faisant état de l’actualité courante dans nos milieux, des textes plus courts, des photos plus vivantes: une présentation qui fait wow!

Cette formule a également donné le goût aux annonceurs de revenir vers le papier, pour s’associer à des publications qui ont un taux de pénétration de 100 %, dans les trois principaux marchés de la région Lac-Saint-Jean, desservis par les trois hebdomadaires du groupe TRIUM MÉDIAS.

«Les commentaires que l’on a ne sont que positifs: les journaux sont beaux, la facture est intéressante, des textes d’intérêt et plus d’images. Tous les choix que l’on a faits donnent des résultats.»

«Le papier, on y croit encore, car on est persuadé que c’est le meilleur médium pour desservir nos annonceurs, tout en maximisant notre sentiment d’appartenance à notre région», de conclure Marlène Claveau.

Plateforme

Le rendez-vous papier à chaque semaine est également soutenu, quotidiennement, par un rendez-vous Web, où chacun des trois sites Internet du Lac-St-Jean, de l’Étoile du Lac et du Nouvelles Hebdo, communiquent la nouvelle ou le gros fait divers du jour.

«Pendant le processus d’achat des trois journaux, on s’était fait dire que l’on était en train d’acheter le cœur d’une région. Un hebdo, un journal local qui parle à sa communauté, c’est vivant et c’est quelque chose qui a de l’histoire. On veut que ce cœur continue de battre au rythme des gens qui habitent notre région», lance Stéphanie Gagnon.

Les résultats de la première année dépassent les attentes des copropriétaires, ce qui laisse espérer le meilleur pour l’avenir. Tout sera une question de travail, de se réinventer à tous les jours et de maximiser la présence dans le milieu.

«Ce n’est pas Daniel, Stéphanie et moi qui avons fait tout ça. On a été les chefs d’orchestre, mais on a des excellents musiciens, 27 employés dévoués, à chaque jour, dans une ambiance de travail où l’on s’amuse à faire ce que l’on aime le plus au monde: faire les plus beaux journaux du monde!», de conclure Marlène Claveau.

Collaboration syndicale

«Les employés syndiqués ont adhéré à la vision, proposée par Trium Médias, en acceptant de faire les concessions nécessaires, pour permettre la transaction. Force est de constater, aujourd’hui, que ce fut une bonne décision. Les journaux sont en meilleure santé et de nouveaux employés ont pu se joindre à l’équipe», se réjouit, en terminant, Serge Tremblay, président du Syndicat des employés

Poster un Commentaire

avatar