Encore du retard pour Val-Éo : Les éoliennes seraient annoncées pour 2020

Photo de William Fradette
Par William Fradette
Encore du retard pour Val-Éo : Les éoliennes seraient annoncées pour 2020
Un panorama du site non aménagé de l’éolienne #5. (Photo : Photo Trium Médias – William Fradette)

Après des années de retard, la coopérative Val-Éo annoncerait bientôt les paramètres finaux du projet d’éoliennes à Saint-Gédéon. Des modèles plus puissants ont été choisis, mais ils ne seront pas mis en fonction avant 2020.

La coopérative Val-Éo, qui fait la promotion depuis plusieurs d’années de l’installation d’un parc d’éoliennes à Saint-Gédéon, ferait une annonce concernant le projet Belle-Rivière dans quelques semaines. Plusieurs personnes ont laissé entendre au journal Lac-St-Jean que le projet tant attendu comprendrait finalement six éoliennes de puissances supérieures, au lieu des 10 initialement prévues.

Vraisemblement, le modèle E-126 du constructeur allemand Enercon, dont la hauteur est plus élevée, aurait été choisi ; c’était celui préféré par les promoteurs en 2018. Ils avaient alors présenté des échéanciers de construction en séance publique.

Des retards inévitables

Divers intervenants dans le projet, qui requièrent l’anonymat pour éviter de nuire au projet, ne s’attendent plus au respect de ces échéanciers. En supposant que la construction aurait débuté en avril 2019, les promoteurs prévoyaient une entrée en service des éoliennes en novembre 2019, c’est-à-dire dans moins de trois mois.

Lorsque rejoint au téléphone, une personne au fait du dossier a révélé que le processus réglementaire auprès de la Commission de protection du territoire agricole avait suivi son cours, mais que l’autorisation n’aurait été émise qu’en avril dernier. Effectivement, une décision de la CPTAQ, datée du 2 avril, autorise l’aménagement des chemins qui mèneront aux éoliennes et les sites qui les accueilleront. Cependant, elle est assortie d’une garantie de 405 600 $, devant être versée avant le 2 octobre 2019.

Bien qu’il ait été impossible de confirmer si le montant a été payé, une autre source a confirmé que le projet aurait lieu, éventuellement.

Val-Éo muète

En visitant l’un des sites où seront érigées les éoliennes, Le Lac-St-Jean a constaté qu’aucun ne montrait de traces de travaux et que la plupart n’étaient pas accessibles en voiture. Il apparaît donc improbable que Val-Éo puisse livrer des éoliennes de plus de 125 mètres par des routes non aménagées. Dans ces conditions, le projet de Belle-Rivière ne pourrait pas voir le jour avant 2020, ce qui portera le retard à plus de 5 ans.

La MRC Lac-Saint-Jean Est a refusé de commenter publiquement et le représentant de la municipalité de Saint-Gédéon n’a pas retourné nos appels. La coopérative Val-Éo a quant à elle refusé de commenter les informations obtenues. Compendieusement, elle s’est contentée de confirmer qu’une conférence de presse serait convoquée d’ici quelques semaines.

<@Rb>W.F.<@$p> ACT-valeo-eolienne A.jpg @BV:Un panorama du site non aménagé de l’éolienne #5.<@CP> (Photo Trium Médias – William Fradette)<@$p> ACT-valeo-eolienne B.jpg @BV:Le chemin Belle-Rivière devant mener au site de l’éolienne #5.<@CP> (Photo Trium Médias – William Fradette)<@$p> ACT-valeo-eolienne C.jpg @BV:Le chemin Belle-Rivière devant mener au site de l’éolienne #5.<@CP> (Photo Trium Médias – William Fradette)<@$p>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des