Encore en 2021, les droits des animaux négligés

Rédaction

Aujourd’hui, en 2021, les droits de nos compagnons sont oubliés par certains. C’est assez frustrant de penser qu’au moment où vous lisez ceci, il y a des animaux qui manquent de nourriture, souffrent de déshydratation et vivent dans des espaces trop restreints. Je crois sincèrement que les lois et règlements en matière d’élevage manquent d’encadrement.

Encore beaucoup de perquisitions sont faites chez des éleveurs où des animaux sont retrouvés dans des états lamentables et alarmants. Les permis d’élevage sont, à mon avis, beaucoup trop faciles à se procurer. Pour ce qui est de l’encadrement, il serait impératif d’affermir le suivi chez lesdits éleveurs. Ça éviterait d’après moi de rencontrer des cas catastrophiques, comme il est survenu en janvier dernier : l’opération de la SPCA à Saint-Christophe-d’Arthabaska où près de 300 animaux maltraités ont été retrouvés. Il faut absolument limiter, voire stopper ces usines à animaux.

Il est difficile de croire que des animaux comme des chiens et chats demeurent dans des petites cages jusqu’à ce que l’adoption s’en suive. Ce n’est pas tout, il existe aussi des amasseurs compulsifs qui eux, infligent de la violence physique et psychologique à leurs animaux. Par exemple, de la négligence et de la maltraitance : comme mutiler, torturer, tuer etc. Pardon! On compte encore des sans-cœur parmi nous en 2021? Des gens sont encore capables d’imposer d’atroces souffrances à des êtres n’ayant aucun pouvoir de parole.

Les droits des animaux sont infériorisés et sont mal consolidés. Il devrait y avoir plus de lois en vertu des animaux pour que ceux-ci vivent aussi bien que les humains. Ce n’est pas la majorité qui pensera comme moi, mais je crois sincèrement que les animaux devraient avoir la même importance que l’espèce humaine, tenant compte de tout ce qu’ils nous apportent quotidiennement.

Éthiquement parlant, à la base, les animaux de compagnie ne devraient pas être considérés ou perçus comme des biens humains ou des propriétés humaines. Ce qui n’est malheureusement pas assez exhibé au travers de la société et c’est parce que nous ne sommes pas assez sensibilisés que des crimes surviennent auprès des animaux. Commençons à propager le bien et appuyons les droits de nos animaux, qui devraient être égaux aux nôtres.

Prenez garde et gardez l’œil ouvert lors de vos adoptions, un élevage malsain pourrait être celui d’où vient votre bête poilue. C’est important de dénoncer et de sensibiliser la société à la maltraitance.

Vincent Cabana, étudiant
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *