La survie du caribou forestier ou de la foresterie

La survie du caribou forestier ou de la foresterie
caribou

DÉBAT. L’avis du Forestier en chef au ministre des Forêts sur l’effet des stratégies actuelles d’aménagement forestier sur les taux de perturbation de l’habitat du caribou forestier a jeté un pavé dans la marre du débat entourant le développement de l’industrie forestière au Québec.

L’avenir de l’industrie forestière est une question sensible chez nous et un avis voulant que dans certaines régions, près de 60% des habitats du caribou soient perturbés de façon significative, a pour effet de mettre de l’huile sur le feu quant aux pratiques de l’activité économique qui découle de l’exploitation de la forêt au Québec.

Le débat sur le caribou forestier et l’exploitation de la forêt a pris des proportions d’un dialogue de sourds entre les environnementalistes et les industriels, un débat où le gouvernement devra trancher. Le gouvernement devra officialiser par des décisions et gestes concrets l’affirmation du premier ministre Philippe Couillard à l’effet qu’il ne se perdra pas une « job » en raison du caribou forestier.

La science

Des études scientifiques sont actuellement menées pour connaître le véritable impact de l’exploitation de la forêt sur la survie du caribou forestier. Les conclusions de ces études permettront de prendre des décisions éclairées et nous croyons que le gouvernement du Québec et son ministre des Forêts se doivent de les connaître avant de trancher.

Entre temps, la foresterie se pratique conformément aux principes de développement durable et les industriels doivent maintenir la pression et dénoncer la désinformation menée par des environnementalistes aux positions extrêmes. Cette désinformation a pour effet de mettre en péril des centaines d’emplois chez nous, et il nous appartient de mettre les pendules à l’heure avant que le gouvernement ne prenne une décision finale.

Partager cet article