Réponse à la Maison funéraire Hébert et Fils

Rédaction

Notre Église est toujours vivante et active et elle répond aux besoins de ses membres.

Dans un article paru dans Le ­Lac-St-Jean du 17 mars 2021, les représentants de la maison funéraire ­Hébert et ­Fils ont fait part au journaliste ­Janick Émond de l’achat d’une nouvelle bâtisse.

Ils ont dit que des travaux y sont effectués afin de regrouper différents services et d’en offrir de nouveaux, ce qui sera un grand avantage pour la population locale.

Cependant, l’affirmation suivante a attiré notre attention : « la pièce majeure de notre nouvelle demeure est l’ajout d’un service de chapelle. Les gens, de plus en plus, ont de la difficulté à avoir des curés et des églises, donc, on va répondre à un besoin de la population. »

Cette affirmation est tout à fait erronée. Chacune des communautés est capable de répondre aux besoins religieux de ses membres qui en manifestent le désir et qui communiquent avec leur pasteur. Pour le savoir, il faut communiquer avec nous et nous constatons, que la résidence funéraire consulte de moins en moins, ou pas du tout, la paroisse pour une célébration religieuse à l’église.

L’effectif des prêtres est moindre mais la flexibilité de chacune des parties est nécessaire pour assurer un réel partenariat. L’Église s’est adaptée et elle a formé du personnel pour répondre aux besoins des siens. Nous demeurons toujours disponibles pour répondre aux besoins de nos paroissiens.

Équipe ­Pastorale ­Sud du ­Lac

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *