Achat d’une voiture usagée : quoi vérifier?

Publireportage
Achat d’une voiture usagée : quoi vérifier?
Achat d'une voiture usagée. (Photo : Depositphotos - PhanuwatNandee)

EN COLLABORATION AVEC PROMUTUEL ASSURANCE

Découvrez les points à surveiller lors de l’achat d’une voiture usagée pour éviter les mauvaises surprises et faire une bonne affaire.

Vous souhaitez acheter une voiture et vous considérez opter pour une auto usagée?

Bien qu’il s’agisse d’une option moins coûteuse, l’achat d’une voiture usagée est un processus qui peut susciter des inquiétudes pour plusieurs. Mais, en prenant votre temps et en étant vigilant, il vous est possible de faire une bonne affaire. Pour ce faire, vous devez effectuer quelques vérifications importantes et inspecter correctement la voiture usagée convoitée.

A-t-elle été impliquée dans un accident? Est-elle attachée à des dettes d’un ancien propriétaire? Sa mécanique est-elle en bonne condition? Voilà toutes des questions auxquelles vous devez trouver les réponses lors de votre magasinage. Afin de trouver la voiture parfaite pour vous, trouvez ici les points à surveiller et les étapes à suivre lors de l’achat d’une auto usagée.

Pourquoi choisir une voiture usagée?

Avant toute chose, assurez-vous qu’une voiture d’occasion est ce qui vous convient le mieux. Pourquoi choisir une auto usagée plutôt que de louer ou acheter une voiture neuve? Le principal avantage d’un véhicule usagé se rapporte à son prix. Lorsque vous achetez une auto usagée, vous économisez non seulement à l’achat, mais vous évitez aussi de payer sa dépréciation. De plus, le coût annuel d’une voiture d’occasion en bon état est habituellement moins élevé que celui d’une auto neuve. Pourquoi? Eh bien, l’assurance auto pour une voiture usagée est généralement moins chère que pour un modèle neuf, si vous avez de bonnes habitudes de conduite, évidemment. Finalement, opter pour une voiture usagée vous permet d’avoir plus de choix selon votre budget et d’obtenir plus de fonctionnalités et d’options à un plus petit prix.

D’un autre côté, acheter une voiture usagée est plus risqué. En effet, en achetant un véhicule d’occasion, vous achetez aussi son historique et la façon dont il a été conduit et entretenu. C’est pourquoi vous devez faire preuve de vigilance!

8 points à surveiller lors de l’achat d’une voiture usagée

La pire erreur à commettre lors de l’achat d’une voiture usagée? Se précipiter. Pour éviter les mauvaises surprises et faire une bonne affaire, vous devez prendre le temps d’effectuer les vérifications nécessaires, tant en ce qui a trait à la mécanique du véhicule qu’à ses formalités (immatriculation, dettes, modèles, rapports d’entretien, etc.). Pour vous aider dans votre diligence raisonnable, voici 8 points à surveiller lors de l’achat d’une auto usagée :

Lors de vos recherches sur Internet, vérifiez…

  1. Le prix juste

La première chose à faire est de déterminer le prix juste à payer pour le modèle, l’année et le kilométrage du véhicule usagé qui vous intéresse. Pour ce faire, comparez les prix sur les sites de revente comme Kijiji Autos, Auto123, AutoTrader et Auto Aubaine. En magasinant bien, vous serez non seulement certain de payer le bon prix, mais vous aurez également un meilleur pouvoir de négociation lors de la transaction.

  1. Les avis des consommateurs sur la fiabilité de la voiture

Internet déborde d’informations qui peuvent s’avérer bénéfiques au moment de magasiner une voiture d’occasion. Vérifiez les avis des consommateurs sur la fiabilité de la voiture usagée convoitée en consultant les forums en ligne comme edmunds.com (anglais seulement). Vous pourrez repérer les problèmes fréquents rencontrés par les propriétaires de même que les avantages du véhicule en question qui font l’unanimité. N’hésitez pas à y poser vos questions! Rappelez-vous toutefois que la plupart de ces forums sont animés par des consommateurs qui ne sont pas nécessairement des professionnels en mécanique automobile.

  1. Les rappels du fabricant et autres informations pertinentes

Consultez la Banque de données des rappels de sécurité automobile de Transport Canada afin de voir si le modèle désiré est susceptible de faire l’objet de rappels fréquents ou si l’une de ses pièces est jugée défectueuse. Vous ne voulez pas vous retrouver avec des frais de réparations importants! Dans ce sens, il peut être intéressant de consulter le site Web rockauto.com’s et son onglet « Index de réparations » qui permet de comparer les coûts de réparation selon les pièces.

  1. L’historique de la voiture

Cette vérification est cruciale avant d’acheter une voiture usagée. Pourtant, c’est souvent sur cet aspect que les nouveaux propriétaires font face à de mauvaises surprises. Évitez les soucis en demandant l’historique du véhicule auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ou faites une demande de rapport CarFax. Ce rapport vous fournira notamment le nom de l’ancien propriétaire ainsi que l’usage qu’il faisait de la voiture en question. Vérifiez aussi le NIV du véhicule (localisé à l’intérieur de la portière du côté conducteur) pour connaître, notamment, l’année, la marque et le lieu de sa fabrication. Ensuite, vérifiez que l’auto n’a pas été volée, en consultant le Centre d’information de la police canadienne. Enfin, assurez-vous que la voiture est entièrement payée en visitant le site Web du Registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM).

Lors de l’inspection du véhicule usagé, vérifiez…

  1. L’état de sa carrosserie et de sa mécanique

Après avoir vérifié le prix, la fiabilité et l’historique de la voiture, vous devez l’inspecter visuellement. Pour vous assurer que la carrosserie et la mécanique sont en bon état, attardez-vous aux points suivants :

— Les voyants du tableau de bord : les voyants d’anomalie du moteur, du coussin gonflable, du système antiblocage des roues (ABS), du système antivol ainsi du contrôle de traction doivent s’allumer, lorsque vous tournez la clé dans le contact, et s’éteindre, une fois le véhicule éteint.

— Le kilométrage : assurez-vous qu’il est le même que celui annoncé par le vendeur.

— Les pneus : recherchez des signes d’usure comme les crevasses.

— Le moteur : assurez-vous qu’il démarre immédiatement à froid et qu’il n’est pas anormalement bruyant. Vérifiez la présence de boue ou de saleté dans le moteur, ce qui pourrait être le signe d’un mauvais entretien.

— Les liquides : attardez-vous particulièrement à celui de refroidissement du moteur. S’il est brun foncé et qu’il sent le brûlé, évitez d’acheter la voiture. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites sous le véhicule.

— La carrosserie et l’extérieur : recherchez des traces de corrosion sur la carrosserie, en dessous de la voiture et sur le plancher. Vérifiez l’état des jantes. Essayez d’identifier des traces de réparations.

— Les pare-chocs et leurs fixations : ils ne doivent pas bouger. S’ils bougent, c’est peut-être parce qu’ils ont subi un accident.

— Les feux : assurez-vous qu’ils sont fonctionnels.

— Les accessoires : testez-les et vérifiez qu’ils fonctionnent en bonne due forme.

  1. Sa conduite

Avant d’acheter une voiture usagée, vous devez l’essayer! Pour avoir une idée plus concrète de sa conduite, conduisez-la pendant au moins 15 minutes. Restez attentif aux bruits mécaniques inhabituels, aux vibrations et autres mouvements suspects. Testez bien les freins et la boîte de vitesse. À la fin de votre essai routier, assurez-vous de faire le tour du véhicule lorsque son moteur est en marche. Vous pourrez remarquer les odeurs et les bruits douteux.

  1. La raison de la vente

Osez poser toutes vos questions au vendeur, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un concessionnaire. Pourquoi le véhicule est-il à vendre? A-t-il été impliqué dans un accident de la route? À quand remonte le dernier entretien? Le vendeur doit vous informer des problèmes connus de la voiture. En plus d’obtenir des réponses, vous pourrez tester l’honnêteté du vendeur et mieux comprendre ses motifs. Si vous achetez auprès d’un concessionnaire, assurez-vous qu’il possède un permis valide et que ce dernier est affiché dans son commerce et inscrit au contrat.

La dernière vérification…

  1. L’inspection par un professionnel

Vous êtes toujours intéressé après avoir fait les sept vérifications précédentes? Même si vous êtes bien informé, il se pourrait qu’un problème mécanique soit passé inaperçu lors de votre inspection. Même si le concessionnaire vous remet un rapport d’inspection, il est recommandé de faire inspecter la voiture usagée par un garagiste indépendant avant d’en faire l’achat.

Les étapes du processus d’achat d’une auto usagée

Maintenant que vous en savez plus sur les points à surveiller lors de l’achat d’une voiture usagée, vous vous sentez prêt à passer aux choses sérieuses? S’il s’agit de votre première auto et que vous ne savez pas trop par où commencer, voici un petit guide d’achat d’un véhicule d’occasion, étape par étape.

  1. Établissez vos besoins et votre budget : déterminez l’usage que vous ferez du véhicule et le montant que vous êtes prêt à payer. N’oubliez pas de considérer les frais annuels associés à son utilisation.
  2. Faites vos recherches : parcourez le Web et les cours des concessionnaires à la recherche de voitures usagées qui répondent à vos critères.
  3. Inspectez le véhicule : assurez-vous de bien effectuer les vérifications mentionnées plus haut. S’il s’agit de votre première auto, n’hésitez pas à demander à une personne qui a déjà vécu cette expérience de vous accompagner. Il est également recommandé de faire inspecter le véhicule par un professionnel.
  4. Faites les vérifications nécessaires : lors de l’achat d’un véhicule usagé, vérifiez tous les points à surveiller énumérés plus haut.
  5. Négociez avec le vendeur : après avoir comparé les prix et fait l’inspection du véhicule, négociez avec le vendeur en appuyant votre offre, en soulignant les réparations à effectuer ainsi que tous les autres points négatifs soulevés par vos recherches et le rapport d’inspection du garagiste.
  6. Achetez la voiture usagée : l’Office de la protection du consommateur vous recommande de prévoir un contrat écrit avec l’acheteur. Notez-y les coordonnées des deux partis, la date de signature du contrat, les renseignements sur l’automobile vendue, le montant de la transaction, etc.
  7. Transférez la propriété à votre nom : une fois la transaction terminée, vous devez vous rendre dans un établissement de la SAAQ en compagnie du vendeur (s’il s’agit d’un particulier).
  8. Informez-vous sur les garanties offertes par le manufacturier.

Assurer sa voiture usagée

Vous êtes maintenant l’heureux propriétaire de la voiture de vos rêves? Avant de pouvoir le conduire légalement sur la route, l’ultime étape du processus d’achat de tout véhicule, qu’il soit neuf ou usagé, est de l’assurer. Au Québec, la loi oblige tous les propriétaires à souscrire une assurance responsabilité civile qui les protège, entre autres, en cas de dommages causés à d’autres personnes. L’assurance auto vous procure cette couverture en responsabilité civile et vous permet de protéger votre voiture contre les dommages causés au véhicule lui-même par un vol, la grêle, une collision ou un renversement, etc.

Promutuel Assurance est l’assureur de confiance de milliers de Québécois! Assurer votre auto avec nous, c’est profiter de nos avantages exclusifs et bénéficier de rabais sur votre prime, notamment si vous avez de bonnes habitudes de conduite. Faites une demande de soumission pour une assurance auto ou parlez à l’un de nos représentants dès maintenant.

Il ne vous reste plus qu’à préparer votre liste d’écoute favorite et à profiter de la liberté que vous offre votre nouvelle voiture. Bonne route!

* Le générique masculin est utilisé dans ce texte uniquement dans le but d’en alléger la forme et d’en faciliter la lecture.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires