Comment faire un crépi gratté

Comment faire un crépi gratté

L’application de crépi sur les fondations de votre maison rend non seulement celle-ci plus attrayante, mais cela la protège contre les dégâts d’eau, les insectes, les champignons et la moisissure. Durable dans des conditions météorologiques aussi variées que celles que nous avons au Québec, c’est la première ligne de défense pour les fondations de votre maison.

Plusieurs types de finitions peuvent être effectués sur le crépi, pour lui donner une apparence plus esthétique et qui s’harmonisera avec le style de votre maison : le crépi rustique, le crépi projeté, le crépi taloché et le crépi gratté. Voici comment faire un crépi gratté.

Qu’est-ce que le crépi gratté ?

Le crépi gratté est une technique qui est généralement utilisée avec du ciment coloré pour créer un rendu similaire à la pierre usée. Après avoir brossé le mur de fondation, il faudra l’enduire de quelques couches de ciment, avant d’appliquer le revêtement final qui sera ensuite gratté à l’aide d’un outil conçu à cet effet.

Comment faire un crépi gratté ?

La réalisation d’un crépi gratté sur les murs de fondation se fait en quelques étapes :

– La première étape consiste à nettoyer le mur de la poussière et des morceaux de béton ou de plâtre. Frottez le mur et assurez-vous que la zone est totalement propre pour éviter les poches d’air sous la couche qui sera appliquée en premier.

– La première couche est appliquée en une fine quantité sur tout le mur. L’épaisseur idéale du revêtement est d’au moins 2 millimètres. Lors de l’application du revêtement, assurez-vous de bien le pousser dans le mur et qu’il n’y a pas de points où le revêtement est plus mince. Assurez-vous de couvrir le mur aussi uniformément que possible.

– Après avoir appliqué la première couche sur tout le mur, grattez le mur dans un motif vertical à l’aide d’un scarificateur ou d’outils à gratter, qui ressemble à un peigne. Vous pouvez également créer le vôtre en fabriquant un outil en forme de brosse à l’aide de morceaux de bois et de clous ou de vis. Après avoir gratté le mur, laissez sécher avant d’appliquer le revêtement final.

– L’application de la couche finale se fait de la même façon, mais cette fois, appliquez une quantité plus épaisse que la première couche. L’épaisseur idéale du revêtement final est d’environ 10 millimètres. Assurez-vous que le revêtement est bien enfoncé dans la première couche grattée, et que le mur est recouvert uniformément sans aucune zone grumeleuse. Laissez le revêtement adhérer suffisamment au mur pour ne laisser aucune impression lorsque vous le touchez, mais qu’il est suffisamment mou pour être rayé par vos ongles.

– Enfin, grattez le mur avec un outil à gratter. En fonction de la rugosité du mur, vous pouvez utiliser différents types d’outils à gratter. Grattez le mur dans un mouvement circulaire et de manière uniforme sur toute la surface du mur. Ne rayez pas trop fort car vous pourriez rayer trop profondément et révéler la base.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires