Quelles sont les maladies parodontales les plus connues?

Publireportage
Quelles sont les maladies parodontales les plus connues?

La bouche nous permet de manger, de sourire, de parler… bref, il serait impossible de s’en passer. Or, pour qu’elle puisse effectuer toutes les actions qui lui sont propres, il est primordial d’en prendre soin, notamment au moyen d’un nettoyage effectué sur une base quotidienne et d’une visite régulière dans une clinique dentaire. Autrement, moult bactéries pourraient s’y loger, entraînant diverses maladies parodontales. Ainsi, quelles sont les maladies parodontales les plus connues?

 

Comment se forme une maladie parodontale?

 

On décrit la parodontite comme étant une infection causée par des bactéries qui se loge sur la dentition. Avec le temps, si une bonne hygiène buccale n’est pas de mise, il y aura alors la formation de la plaque dentaire. Si cette dernière n’est pas retirée rapidement, une inflammation gingivale se manifestera. Dès lors, la gingivite pourra se former, provoquant au passage de douloureux saignements et la création d’une poche sur la gencive. Cette poche est appelée parodontite.

 

Quelles sont les maladies parodontales les plus connues et fréquentes?

 

En réalité, il existe deux principales maladies parodontales (aussi appelées maladie des gencives), la gingivite et la parodontite. Quelles sont les principales caractéristiques de chacune d’elle?

 

La gingivite, dont son mode de formation est décrit ci-dessus, est la maladie parodontale la plus facile à traiter. En effet, elle peut être soignée grâce à la combinaison de soins prodigués dans une clinique dentaire et de soins exécutés à la maison. C’est tout le contraire de la parodontite chronique, qui consiste en une inflammation de la gencive et une destruction de façon progressive et lancinante du tissu osseux et de ladite gencive, et qui ne peut être complètement guérie. En effet, les tissus détruits ne peuvent pas être reconstruits. Or, fort heureusement, un expert en dentisterie peut arrêter la progression de la parodontite, par l’entremise de traitements chirurgicaux et diverses procédures de nettoyage de l’appareil buccal et gingival.

 

Une autre maladie parodontale courante, la parodontite agressive, fait subir à la personne touchée la même dégradation gingivale que la parodontite chronique, mais de manière beaucoup plus rapide. Dans ce cas-ci, une intervention d’urgence et chirurgicale d’un dentiste est nécessaire, en plus des autres soins dentaires associés (détartrage, traitement antimicrobien, entre autres).

 

Enfin, puisqu’une maladie parodontale amène la prolifération de bactéries dans sa bouche, elle peut dégrader le parodonte et ainsi amener la formation de toxines. Ces toxines peuvent être la cause de nombreuses maladies humaines systémiques, dont les maladies cardiovasculaires, pulmonaires et le diabète. Par conséquent, il est très important de prendre rendez-vous dans une clinique dentaire au moindre doute buccal nous hantant.

Comment éviter une maladie parodontale?

 

On ne le dira jamais assez, l’entretien quotidien des dents est essentiel afin d’éviter la formation de nombreuses maladies dans sa bouche, dont la gingivite et la parodontite. Un tel entretien comprend notamment le brossage des dents (à raison d’un minimum de deux fois par jour) et l’application d’une soie dentaire entre les dents (tous les jours!). De plus, une visite effectuée de façon régulière chez le dentiste (1 à 2 fois par année) peut nous prévenir de plusieurs maux buccaux. Toutefois, s’il s’avère qu’une maladie parodontale s’est tout de même infiltrée sur nos gencives, il faudrait agir rapidement et contacter une clinique dentaire.

Partager cet article