S’amuser, boire et manger au Dooly’s Alma 2.0

Rédaction
S’amuser, boire et manger au Dooly’s Alma 2.0

Les clients ont inspiré ­Jeffrey ­Chénard propriétaire du ­Dooly’s ­Alma pour réaliser la version 2.0 du restaurant qui a maintenant 22 années d’existence.

En mars 2017, un feu avait complètement détruit le ­restaurant-bar obligeant les propriétaires à se retrousser les manches. « ­Nous avons rouvert en décembre de la même année sur boulevard des ­Cascades. Un nouvel aménagement qui permettait aux clients de regarder la rivière sur deux étages », explique le propriétaire.

Par la suite, de nombreux commentaires des clients, pour aménager une terrasse sur le versant ­Sacré-Cœur de la bâtisse, ont fait du chemin. « ­Les gens désiraient profiter du soleil qui plombe de ce côté du restaurant. Ils nous influencé à entreprendre une réflexion sur cette option. C’est une tendance qu’on observe au ­centre-ville d’Alma. »

En 2019, après quelques mois de réflexion et d’écoute ­Jeffrey ­Chénard et son père ont activé cette démarche. « ­Nous avons pris la décision de réaménager le ­Dooly’s sur un seul étage au lieu de deux. Entretemps, mon père est décédé en août 2019. Quand le restaurant opérait sur le versant du boulevard des ­Cascades on s’en parlait beaucoup. Même chose pour ma mère qui a toujours cru à ce projet. Elle n’a jamais hésité à me supporter », ­ajoute-t-il.

Importantes améliorations locatives

Après quelques mois de travaux et 325 000 $ plus tard la version 2.0 du ­Dooly’s ­Alma était réalisée. Avant de procéder à l’inauguration officielle qui a eu lieu le vendredi 14 février dernier, les clients ont pu avoir un ­avant-goût du nouveau ­Dooly’s. « ­On l’a ouvert au début de février pour écouter les commentaires des clients. Ça nous a donné le temps de procéder aux derniers ajustements. »

Jeffrey ­Chénard explique que depuis l’ouverture les commentaires sont élogieux « ­Nous sommes très heureux des résultats confirmant que nous avons pris la bonne décision. Cet été, avec la terrasse sur ­Sacré-Cœur ça va assurément plaire à notre clientèle qui a su, depuis deux années, nous suggérer cette version du ­Dooly’s 2.0. Je les remercie de nous avoir accompagnés depuis 22 années », conclut le propriétaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des