Au sommet de sa forme : Léandre Bouchard heureux de renouer avec la compétition

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Au sommet de sa forme : Léandre Bouchard heureux de renouer avec la compétition

Les compétitions sont recommencées, et le cycliste Almatois Léandre Bouchard est plus prêt que jamais. Pendant son confinement, il en a profité pour s’entrainer encore plus en vue d’une reprise des activités.

« Pendant le confinement, je ne me suis pas arrêté. J’ai continué l’entrainement en me dépassant toujours plus afin d’arriver prêt et au meilleur de moi-même lors des courses », mentionne-t-il.

Il considère avoir même amélioré plusieurs de ses aptitudes. « Ma forme physique est très bonne et je continue de faire des gains sur plein de petits détails qui peuvent faire des différences. »

Il a tout même tenté de garder cet entrainement le plus agréable possible. Il y a quelques semaines, il s’est d’ailleurs rendu jusqu’en Gaspésie en vélo, accompagné de son coéquipier Raphaël Auclair.

« Ç’a été une belle expérience, je suis content d’avoir fait ce voyage de cyclotourisme, d’autant plus que ç’a été bon pour l’entrainement. »

Retour en compétition

Léandre se dit très heureux d’avoir pu renouer avec la compétition depuis le début juillet. Jusqu’à maintenant, il a participé à trois weekends de courses.

« J’ai fait un enduro à Saint-Raymond au début juillet. Ça avait lieu en avant-midi, et ensuite, l’après-midi, je me suis rendu à une autre compétition de cross-country à Charlesbourg. J’étais motivé à participer aux deux et ça s’est super bien passé. »

La fin de semaine suivante, toujours à Charlesbourg, Léandre a participé à une Coupe Québec en cross-country, où il a renoué avec la victoire.

Il a finalement participé à un enduro au mont Lac-Vert, les 25 et 26 juillet dernier, où il a pris la 2e position.

« Je suis satisfait de mes performances, j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixés pour ces compétitions. Ç’a été bon aussi pour moi de retrouver l’action comme ça. »

Coupes du monde

D’ici la fin septembre, il participera à d’autres compétitions au Québec, avant de s’envoler en Europe afin de retourner sur le circuit de la Coupe du monde.

« C’est mon plan A. C’est là que je veux aller et faire des compétitions. C’est là que je veux aller me prouver et m’améliorer. »

Il se rendra donc à la Coupe du monde en République tchèque à la fin septembre. Quelques semaines plus tard, en octobre, il devrait aussi participer au Championnat du monde en Autriche.

« Je vise d’atteindre un top 10. Je suis rendu là dans ma carrière et c’est l’objectif que je veux atteindre lorsque je retournerai sur le circuit de la Coupe du monde. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des