Basketball : Deux équipes au grand potentiel au Collège d’Alma

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Basketball : Deux équipes au grand potentiel au Collège d’Alma
(Photo : Courtoisie Édouard Nadeau)

En basketball, les Jeannois du Collège d’Alma, en Division 2, connaissent un début de saison plutôt lent, selon leur entraineur-chef Simon Leblanc. Le manque de finition fait mal à la formation, qui réussit à tout de même à donner un bon défi à leurs adversaires.

« On se cherche au niveau de nos performances. On peut prendre des avances de plus de 20 points, mais on n’est incapable de clouer le cercueil. On n’est pas capable de contenir l’équipe adverse, qui réussit à revenir dans le match et l’emporter », explique Simon Leblanc.

Selon lui, l’adaptation des joueurs est un élément important pour expliquer cette situation.

« On a des gars qui arrivent de partout dans le monde. Tranquillement, ils sont en train de s’adapter à la vie ici et au cadre de l’équipe également. Ce sont des détails dans les matchs qui vont se corriger et on voit déjà une progression. Nous sommes sur une pente ascendante et nous allons seulement nous améliorer. »

Il poursuit : « On est l’une des équipes les plus athlétiques au Québec. On a aussi beaucoup de talent individuel, mais on est en train de rassembler ça pour être talentueux en tant qu’équipe. »

Leblanc et son équipe visent l’une des quatre premières positions au classement en vue de se qualifier pour les championnats provinciaux.

« On a ce qu’il faut sur papier pour s’y rendre. Mais on ne le cachera pas, on se dirige plus pour connaitre une grosse saison l’an prochain, on sera plus à maturité à ce moment. »

D’ailleurs, l’un de leurs joueur, Adam Coulibaly, a été sélectionné pour le Game Point Elite Men’s Basketball, un camp qui aura lieu le 28 décembre et qui réunit les meilleurs joueurs du Québec.

D3

Pour l’équipe en Division 3, elle est de retour sur le circuit régional.

« Avec l’arrivée de plusieurs équipes dans la région, on est de retour sur ce circuit, qui est de moins bon calibre. Nos 7-8 meilleurs joueurs nous permettent de survoler le circuit jusqu’à maintenant. »

Simon Leblanc s’attend donc à ce que son équipe D3 connaisse beaucoup de succès cette saison.

Culture gagnante

Le programme de basketball du Collège veut s’établir dans les meilleurs de la province.

« On a établi des règles strictes et on n’hésite pas à suspendre nos gars quand ils ne suivent pas le cadre. On veut créer une culture gagnante ici et faire de nos gars des étudiants-athlètes complets. C’est l’école avant tout, on a des standards élevés de réussite. Ça va permettre aux joueurs d’avoir accès à des études supérieures et le basket va être un plus pour leur ouvrir davantage de portes. »

Partager cet article