Club d’aviron d’Alma : Une nouvelle saison sans compétition s’amorce

Par Janick Émond
Club d’aviron d’Alma : Une nouvelle saison sans compétition s’amorce
Pour le début de la saison 2020, seuls les habitués pourront reprendre l’aviron. Les cours d’initiation ne sont pas prévu pour l’instant, en raison des restrictions de distanciation. (Photo : Courtoisie)

Depuis la semaine du 1er juin, les membres du Club d’aviron d’Alma peuvent prendre place dans leur embarcation et aller s’entrainer dans le bassin Saint-Georges. L’aviron fait partie des sports qui sont autorisés, depuis le 20 mai, à reprendre leurs activités.

La reprise se fait toutefois par étapes, alors que ce n’est pas tous les membres qui, pour l’instant, sont autorisés à recommencer l’aviron.

« On commence cette année avec les habitués, ceux qui sont là depuis au moins l’an dernier. Ça veut donc dire que pour l’instant, nous n’offrons pas de cours d’initiation à l’aviron aux débutants », mentionne le président du club, Michel Tremblay.

Il explique qu’avec les règles de distanciation, il est tout simplement impossible d’initier de nouveaux jeunes à ce sport nautique. Michel ne ferme cependant pas la porte à reprendre les initiations au cours de la saison.

« On va voir comment les choses changent et si un jour, nous aurons la possibilité de recommencer les initiations. »

Également, seul l’aviron en solo sera autorisé. Ceux qui voudront pratiquer en double devront habiter à la même adresse.

Pour pratiquer en double, il faudra provenir de la même adresse.

Sécurité

Le club a installé beaucoup d’affichage sur les hangars et sur le site afin d’expliquer la nouvelle règlementation et la marche à suivre en cette période de COVID-19. On y retrouve la façon de circuler sur les quais, comment prendre place dans l’embarcation et comment bien nettoyer l’équipement avant et après l’utilisation.

Les nouvelles règlementations obligent le club d’aviron à engager du personnel à temps plein, puisque les gens ne pourront plus entrer dans les hangars.

« Le personnel devra aussi expliquer les mesures sanitaires et faire le prêt d’équipements aux membres. Ça entraine évidemment des coûts supplémentaires, mais c’est ce que nous devions faire pour être en mesure de reprendre notre saison. »

Inscriptions

Au moment de l’entrevue, une semaine avant l’ouverture prévue, Michel Tremblay indiquait que le club n’avait pas encore procédé aux inscriptions.

« Pour l’instant, nous avons nos membres qui étaient avec nous cet hiver pour la cardio-rame. Pour les inscriptions, nous allons probablement baisser notre prix, puisqu’il n’y aura aucune compétition, la saison ne servira qu’à faire de l’activité sportive. Les gens ont hâte et ils ont besoin de recommencer à faire du sport. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des