Club de karaté d’Alma : Un weekend intéressant au camp de Repentigny

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Club de karaté d’Alma : Un weekend intéressant au camp de Repentigny
À seulement 12 ans, Noah Fortier fait preuve d’un incroyable potentiel, selon son entraineur Gaston Fortin. Rares sont ceux de son âge à obtenir une ceinture noire. (Photo : Courtoisie)

Une importante délégation du Club de karaté Shotokan d’Alma était présente, le 29 février et 1er mars dernier, lors du camp d’entrainement qui avait lieu à Repentigny. Pas moins de 18 karatékas almatois y étaient, et cinq d’entre eux ont passé à un grade supérieur.

Au total, lors du camp, il y avait un peu plus de 300 participants. Selon l’entraineur du club d’Alma, Gaston Fortin, Alma était le club le mieux représenté à Repentigny.

« Ça fait pas mal de monde pour un même club ! Je suis vraiment content d’avoir eu une belle participation comme celle-là, et d’ailleurs, c’est la première fois que pour un camp à l’extérieur de la région, il y a autant de participants », mentionne M. Fortin.

Sur cette délégation de 18 karatékas, cinq y étaient pour passer l’examen de gradation, alors que les autres y étaient seulement pour l’entrainement.

« Ce sont des examens qui sont difficiles et il faut s’y préparer des années à l’avance. Parce que comme je dis, tu ne vas pas là pour essayer, tu y vas pour réussir, tu dois être confiant et certain d’être assez bon. »

Heureusement pour le club, les cinq Almatois ont réussi leur gradation.

Une exception à la règle

Un évènement rarissime s’est également produit, alors que le jeune Noah Fortier, du Club de karaté Shotokan d’Alma, a reçu sa ceinture noire à l’âge de 12 ans.

« Je ne me souviens pas la dernière fois qu’un jeune de cet âge a réussi ça », lance Gaston Fortin, son entraineur.

Ce dernier ajoute que Noah est une exception à la règle, mais qu’il mérite amplement son succès.

« C’est non seulement un excellent athlète, mais c’est aussi un très bon jeune homme, très discipliné. Il n’est pas du genre à aller se battre dans la cour d’école. Il mérite ce premier dan. Dans les compétitions, il termine souvent avec la médaille d’or, pour ne pas dire tout le temps ! »

L’avenir est donc prometteur pour le jeune homme, selon Gaston Fortin, qui indique en conclusion que plusieurs portes s’ouvriront maintenant à lui.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des