Club MX d’Alma : Des travaux en attendant l’ouverture

Par Janick Émond
Club MX d’Alma : Des travaux en attendant l’ouverture
Le Club MX d’Alma s’affaire à retravailler le circuit afin qu’il soit dans une condition optimale lors de l’ouverture. (Photo : Trium Médias - Janick Émond)

Le club de motocross MX d’Alma prépare sa saison 2020 en attendant les bonnes nouvelles. Même si, en temps normal, la piste située aux abords de l’aéroport d’Alma pouvait être ouverte à l’heure actuelle, le club continue de travailler sur le circuit en attendant l’accord du gouvernement afin de reprendre les activités.

« La piste est suffisamment belle pour être ouverte, mais on s’en tient aux recommandations gouvernementales. Donc présentement, il y a de la machinerie sur le circuit pour le remettre en conditions optimales. On veut que dès que l’autorisation gouvernementale est donnée, que nos membres puissent embarquer sur leur moto et venir sur la piste », raconte le président du Club MX d’Alma, Éric Beaulieu.

En plus des travaux pour remettre la piste en bon état, l’équipe du club s’affaire à retravailler le plus gros saut du circuit.

« On reconfigure le plus gros saut de la piste, puisqu’il n’était pas en forme de plateau. On le retravaille pour qu’il soit de cette forme et ainsi, faire en sorte qu’au lieu d’être un saut redoutable, qu’il soit accessible pour tous les niveaux de pilotes. »

Projets

La crise de la COVID-19 n’a pas freiné les projets de travaux du club qui étaient prévus pour l’été 2020.

En plus de la reconfiguration du saut, il est prévu d’installer une clôture permanente autour de la piste, dans l’optique de bien la démarquer et éviter que les spectateurs se retrouvent sur la piste par inadvertance.

« Ça ne cause pas de problème en temps normal, mais quand nous avons des évènements, il faut sécuriser le site. On a toujours eu accès à des clôtures temporaires, mais là, on veut en installer des permanentes. C’est de la sécurité de base. »

Le plan du projet qui sera déposé à la Fédération québécoise des Motos hors route (FQMHR), qui accorde des subventions concernant les projets d’amélioration de site, principalement sur le volet de la sécurité. Le projet présenté par le club d’Alma est évalué à environ 20 000 $, en comptant également les autres modifications apportées.

« Avec la crise, la FQMHR n’a pas mis de frein aux subventions, au contraire. Elle a plutôt demandé aux clubs d’envoyer leur plan plus tôt afin d’accorder les montants et que les travaux s’amorcent le plus rapidement possible. Comme ça, quand la saison reprendra, nous ne serons pas coincés dans des travaux, ils devraient normalement tous être faits ou très avancés. »

Une saison de courses menacée

La saison de course de motocross sera inévitablement amputée. À Alma, la course prévue en juin est plus qu’incertaine. (Photo : Trium Médias – Janick Émond)

Comme le début de saison de motocross se fait attendre, la saison de courses devra être amputée. La course prévue à Ferland-Boileau à la fin mai est tout simplement annulée et la deuxième épreuve de la saison, à Alma, est plus qu’incertaine.

« Il y a un gros point d’interrogation au-dessus de notre évènement, indique le président du club de motocross MX d’Alma, Éric Beaulieu. Ça risque d’être compliqué de tenir notre course à la mi-juin avec des mesures de distanciation. »

Éric Beaulieu assure toutefois que même si rien n’est certain, la course sur le circuit almatois pourrait être reportée plus tard cet été, plutôt que d’être annulé.

Cependant, l’essentiel pour le Club MX d’Alma n’est pas les courses de championnat.

« On veut être en mesure de permettre la pratique, d’ouvrir la piste pour que nos membres puissent venir rouler. C’est notre priorité pour l’instant. C’est un sport individuel et ça peut être facile de respecter la distanciation sociale. On est confiant de pouvoir être rapidement confirmé comme un sport qui pourra se pratiquer cet été. »

Distanciation

« On s’attend évidemment que lors de l’ouverture de notre saison, de devoir se plier à des recommandations sanitaires qui auront été faites par la Fédération québécoise des Motos hors route (FQMHR) et approuvées par la Santé publique. Il y aura assurément un volet de distanciation à respecter et nous devrons possiblement limiter le nombre de pilotes sur la piste », indique Éric Beaulieu.

Inscriptions

Comme le Club MX d’Alma ne sait pas quand la saison de motocross pourra commencer, les inscriptions n’ont toujours pas été ouvertes. Par bonne volonté, le club préfère attendre d’avoir une date officielle afin d’ajuster le prix d’inscription.

« Une carte de membre coûte environ 300 $. Évidemment, comme la saison est écourtée, on veut pouvoir offrir un prix qui reflètera la durée de la saison. Si on perd le quart de notre saison, on coupera le quart du prix », commente le président du club.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des