Club Proco: une autre saison d’incertitudes

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Club Proco: une autre saison d’incertitudes
La Coupe Proco ne sera pas de retour dans son format habituel cette année. Le club tentera de l’adapter à la situation. (Photo : Trium Médias - Archives)

Le Club de vélo de route Proco d’Alma se dirige vers une autre saison estivale remplie d’incertitudes. Une grande partie de la direction que prendra l’organisation cet été sera déterminée par la santé publique, mais également les athlètes.

Le club a d’ailleurs lancé ses inscriptions dans les dernières semaines, mais les attentes sont difficiles à évaluer.

« On sait que le vélo en général gagne en popularité beaucoup depuis un an, mais est-ce qu’on va en sentir les impacts ? Je ne peux pas dire encore. Présentement, on voit que les anciens membres se réinscrivent encore cette année, reste à voir si nous aurons des nouveaux », mentionne la présidente du club, Joanie Bergeron.

La saison devrait débuter normalement dans la troisième ou quatrième semaine du mois de mai. D’ici là, et dans les premiers jours de la saison, le club palpera le pouls des jeunes pour connaitre leurs intentions pour la saison.

« On a rencontré le Club de vélo Acidose Lactique à Saguenay pour discuter de possibles compétitions cet été. Au final, on a pris la décision de regarder l’intérêt des jeunes concernant la tenue de courses. C’est eux qui vont déterminer vraiment la direction que nous allons prendre dans la région. »

Joanie Bergeron souligne que le Club Proco fera de gros efforts pour organiser des courses si la situation le permet.

Coupe Proco

La Coupe Proco n’aura pas lieu encore une fois cette année. En fait, son format provincial ne peut pas se faire, mais le club almatois compte l’adapter sous un autre format plus intime pour tenir des évènements le weekend du 26-27 juin.

« La Coupe est importante pour le club, pour le budget surtout. C’est normalement notre source principale de revenus. Donc c’est quand même important pour nous de ne pas se faire oublier et de trouver une façon de l’adapter à la situation. »

Motivation

Concernant la motivation des jeunes cyclistes, Joanie Bergeron indique qu’ils semblent encore bien motivés en vue de la nouvelle saison.

« On se montre toutefois créatif comme club pour garder nos athlètes motivés dans ce contexte où tout est incertain. On a plusieurs idées pour faire découvrir plusieurs secteurs de la Véloroute des Bleuets. L’année passée, on avait réussi à garder leur intérêt en faisant des jeux d’habiletés, des petites compétitions à l’interne en faisant des contre-la-montre. »

Partager cet article