Clubs de motoneigistes : Tout pointe vers une meilleure saison

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Clubs de motoneigistes : Tout pointe vers une meilleure saison

Les motoneigistes ont tous les droits de s’attendre à une saison 2021-2022 extraordinaire. C’est du moins l’avis du président du club de motoneigistes Lac-Saint-Jean, Daniel Simard, et du président du Club de motoneigistes boule de neige, Clément Fortin.

Après un hiver difficile l’an dernier, tous les indices laissent croire que la nouvelle saison sera beaucoup plus satisfaisante pour les motoneigistes.

« L’an dernier, en plus de ne pas avoir eu beaucoup de neige, il y avait beaucoup de restrictions avec la covid. Tout ça avait démotivé beaucoup de personnes, mais cette année, on a beaucoup plus de libertés et on se dirige vers un hiver neigeux », souligne avec enthousiasme Daniel Simard.

Cet enthousiasme se fait également ressentir chez les motoneigistes, selon M. Simard.

« En date du 1er décembre, nous étions déjà en avance sur les ventes de droits de passage saisonnier. Et si on se fie aux ventes de motoneiges depuis l’an dernier, on s’attend à avoir plus de membres dans notre club cette année, surtout avec les prévisions hivernales. »

L’an dernier, le Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean comptait sur environ 1 000 membres à la fin de la saison. Cette année, on espère dépasser ce nombre et peut-être atteindre un peu plus de 1 175 membres.

Mis à part l’achat d’une surfaceuse neuve, le club a peu de nouveautés pour cet hiver.

« On a fait de l’amélioration de sentiers comme à l’habitude, des travaux d’entretien. »

Boule de neige

Pour le Club boule de neige, du secteur de Métabetchouan, on se croise les doigts pour connaitre une meilleure saison.

« Ç’a avait été difficile l’an dernier avec les conditions, je ne le cacherai pas, exprime le président Clément Fortin. Plusieurs membres n’avaient pas pris de carte, donc on espère connaitre une hausse des membres cette année. On aimerait retrouver 500 motoneigistes dans le club. »

Lui aussi se montre optimiste face à cette attente, et ce, en raison du nombre de véhicules vendus chez les concessionnaires.

Clément Fortin n’avait pas de grandes nouveautés à annoncer non plus, outre les légers correctifs dans certains sentiers pour améliorer la sécurité des utilisateurs.

Au moment d’écrire ces lignes, les clubs n’avaient pas encore débuté leur saison. Tous deux s’attendent à un départ à la mi-décembre.

 

Partager cet article