Des victoires émotives au Marathon Proco

Des victoires émotives au Marathon Proco
L'émotion était à son comble pour le duo Gagnon-Girard.

CHALOUPE À RAMES. C’est avec une température clémente et une 44e édition sans failles que s’est déroulée l’épreuve de 42 km du Marathon Proco sur les eaux du lac Saint-Jean. Du côté des hommes, ce sont les rameurs Fabien Marceau et Karl Goulet qui ont remporté les honneurs, tandis que Bernadette Girard et Éric Gagnon sont les grands gagnants de la catégorie mixte. Chez les surfskis, Michel Daoust a terminé premier. 

L’émotion était palpable lorsque le duo Gagnon-Girard a franchi la ligne d’arrivée, après près de 4h50 d’effort intense. Cette victoire avait une saveur autant plus particulière, puisque Éric Gagnon se remet d’une fracture de la hanche.

« Éric s’est fracturé la hanche au mois d’août dernier et sur son lit d’hôpital, je lui avais dit qu’on allait le retraverser ce lac-là, et on a réussi », confie Bernadette Girard, les yeux pleins d’eau quelques minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Malgré la météo qui n’avait rien à voir avec celle de la dernière édition, certaines vagues ont donné du fil à retordre aux rameurs. « Nous n’avions pas une vague facile, elle était de côté », explique la rameuse originaire de Roberval.

« À L’Isle-Verte, nous étions presqu’à égalité avec la deuxième équipe. C’est certain qu’on force pour prendre de l’avance. L’élastique s’est étiré tranquillement pas vite », ajoute le Chicoutimien Éric Gagnon.

Le duo en est à sa quatrième victoire consécutive. L’expérience a peut-être aussi pesé dans la balance, puisque Mme Girard en est à sa 13e édition, tandis que son partenaire en est à sa 11e participation.  

Nathalie Collard et Mathieu Brassard ont terminé en deuxième position, suivi du duo de Alexandre Simard et de Mélanie Tremblay. L’équipe de Frédéric et Valérie Gagné a fermé la marche.  

Les hommes

Dans la catégorie masculine, ce sont les rameurs Fabien Marceau et Karl Goulet, tous deux résidents de Québec, qui ont remporté les honneurs et par le fait même, leur toute première victoire à cette compétition avec un temps de 4h36. « Il y avait des vagues d’environ trois ou quatre pieds. Il fallait garder la meilleure ligne possible, malgré les vagues, mais nous avons bien tiré notre épingle du jeu », souligne Fabien Marceau.  

Il s’agit seulement de la deuxième participation du duo au marathon, qui aimerait d’ailleurs recommencer l’expérience l’année prochaine.

La lutte était très serrée pour la première position. Éric et Yohann Gagné ont remporté la médaille d’argent, avec seulement une minute d’écart, suivi du duo de Samuel Lapointe et Pascal Harvey. L’équipe de Jean Lemieux et Yannick Tremblay a terminé quatrième, mais étant donné leur inscription tardive à la compétition, ils ne seront pas admissibles aux bourses. C’est ensuite Roger et Sylvain Tremblay, suivis de Sébastien Giguère et Manuel Boily qui ont franchi la ligne d’arrivée.

Pour la catégorie des surfskis, Michel Daoust a terminé premier, suivi de Richard Germain. 

Partager cet article